Candidose

La candidose peut avoir des conséquences diverses : problèmes digestifs, mycoses aux ongles de pieds, sur les pieds, mycoses vaginales,fatigue, stress, faiblesse immunitaire, hyperacidité de l'organisme, troubles du sommeil, faiblesse musculaire ou cardiaque, allergies, etc... Elle est due au fait que, dans la flore intestinale, un champignon nommé "candida albican" a pris le dessus sur les autres champignons et bactéries qui contribuent à l'équilibre du microbiote. La candidose rend les parois de l'intestin poreuses, ce qui permet aux toxines de pénétrer l'organisme au lieu d'être évacuées durant le passage dans les intestins. C'est pour cela que l'organisme est fragilisé, et engorgé de toxines qui finissent par se déposer sur les tissus (ongles, peau, muqueuses). Cela explique qu'il faille beaucoup de temps pour remettre les intestins en état, parfois quelques mois. Il s'agit donc de réduire sa prolifération et de permette à l'organisme de retrouver un équilibre à tous les niveaux perturbés. Il conviendra donc de modifier son alimentation, et permettre au système immunitaire de se régénérer.

 

1ère chose : renforcer le système immunitaire affaibli :

La flore intestinale se déséquilibre lorsque le système immunitaire est affaibli, et que votre alimentation n'est pas adaptée à vos besoins. (Trop acidifiante, trop chimique, trop de fermentation peut également déséquilibrer les bactéries intestinales). Le stress ou le manque de sommeil peuvent également contribuer à affaiblir le terrain, ce qui crée un état propice à un excès de candidat albican. 

- Cure de propolis jaune (qui renforce le système immunitaire et a également pour effet d'équilibrer les bactéries de la flore intestinale) ou de propolis rouge, très puissante contre le candida albican .

 

En savoir plus

http://www.reponsesbio.com/2016/09/25/la-plus-puissante-des-propolis-est-rouge/

http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/propolis.php

- Cure de klamath ou de spiruline de qualité pour renforcer l'organisme et le détoxifier.

Vous pouvez aussi utiliser :

- Cure d'euleuthérocoque

- Cure de pollen frais

- Cure de lithothamne (reminéralise, désacidifie, et renforce le système immunitaire)

- Cure d'alfalfa ( ou luzerne), en teinture mère, gélules ou graines germées.

- Cure de probiotiques et prébiotiques : Attention, de nombreux sites conseillent de prendre des pré et probiotique lorsque vous avez une candidose, or, cela peut empirer votre état s'il ne s'agit pas de pré-probiotiques adaptés à la pathologie de votre flore intestinale. Préférez les prendre en prévention lorsque votre flore est équilibrée, et évitez d'en prendre trop longtemps. Choisissez les souches adaptées à vos problèmes propres (diarrhée, constipation, etc...): consulter un spécialiste), et choisissez des probiotiques vivants, qui se réactive lorsqu'on les trempe dans l'eau.

 

Puis réduire la quantité de candidat albicans dans votre flore en utilisant des fongicides

- Extrait de pépin de pamplemousse

- Huile d'origan en cas d'urgence. Cette huile est très puissante, il s'agit de bien lire le mode d'emploi avant de l'utiliser. Elle permet aussi de renforcer le système immunitaire et fait donc double emploi. Si vous choisissez d'utiliser l'huile essentielle d'origan, utilisez là avec précaution après avoir lu les 2 articles qui suivent, et ne prenez aucune autre huile essentielle par voie orale durant ce traitement.

En savoir plus

https://www.alternativesante.fr/antibiotiques/l-huile-d-origan-tout-le-monde-en-a-peur-meme-les-microbes

https://www.santenatureinnovation.com/infections-huile-essentielle-origan/

 

Autres plantes intéressantes :

- l'ail, l'aloe vera, le curcuma, etc... rien ne sert de tous les consommer biensûr.

- Repos, pratiques énergétiques de régénération (yoga, taî chi, etc...), méditation, exercices de respiration, ballades en pleine nature sont aussi importants que votre traitement!

 

Ensuite, guerrir les problèmes de mycoses s'ils existent

- Mycose des ongles de pied : appliquer 2 fois par jour du chlorure de magnésium (aussi appelé nigari), ou du magnésium transcutané sur l'ongle, puis appliquer de l'huile de nigelle, ou une crème contenant de l'oxyde de zinc, et cela durant une semaine. Protégez l'orteil avec un pansement ou une compresse afin que les germes contenus dans les chaussettes ne le réinfecte pas continuellement. Ce traitement devrait faire effet au bout de quelques jours voire quelques semaines.

- Mycose vaginale : huile essentielle de tea tree en application locale, + cure d'extrait de pépin de pamplemousse

 

Assainir sa flore intestinale

- Faire une cure de charbon actif durant 10 jours au moins

- La propolis jaune ou rouge (qui a un effet sur le système immunitaire et sur la flore fait donc double emploi)

- Consommer du psyllium  régulièrement afin de stabiliser les selles

- Faire une cure d'huiles essentilelles telle que l'HE de marjolaine : 3 gouttes 3 fois par jour diluées dans le l'huile ou du miel, ou encore une cure d'extrait de pépin de pamplemousse, de lapacho ou de feuille d'olivier qui sont des antifongiques et antibactériens afin d'éliminer les excès de candida albican.

Rappelons qu'il ne s'agit pas de l'erradiquer, car il est nécessaire à l'équilibre de notre flore. Il s'agit juste d'éliminer ses excès et de permettre à la flore de se reconstruire à partir de ce nouvel équilibre (pemettre à d'autres champignons et bactéries nécessaires à l'équilibre de la flore de refaire leur place).

- Une cure de potassium ou de jus d'herbe d'orge peut également être intéressante pour détoxifier

 - Dans les cas où la parois intestinale est poreuse, il peut être bénéfique de faire une cure de soufre organique (ou MSM), qui se charge de reconstituer les tissus de l'organisme. Ce type de cure se fait sur 3 mois, et il convient d'être attentif à la posologie. Le soufre organique a aussi pour effet de détoxifier l'organisme, et fait donc double emploi.

Modifier son alimentation

- Consommer des sucres à faible indice glycémique, et en limiter leur consommation

- Consommer des omega 3 (huile de camilline, de colza, de noix, de sésames, de chanvre, etc...). Ces huiles doivent impérativement se consommer crues, se conserver au frigo après ouverture, et être consommées dans les 3 mois après ouverture, sous peine de devenir toxiques. L'huile de coco, qui contient de l'acide caprylique, est particulièrement efficace contre la candidose.

- Eviter le gluten, consommer des céréales peu acides et sans gluten, telles que le millet, le riz, le sarrasin, le quinoa, l'amaranthe, le sorgho, etc... Evitez les légumineuses peu digestes, préférez les lentiles et les fèves fraîches, ou les petits pois. Pensez à faire tremper légumineuses et céréales avant cuisson. Vous pouvez également les consommer germées, cela potentialise leurs bienfaits.

 - Consommer des légumes verts, notamment des choux (sauf le chou de Bruxelles qui est acidifiant), et surtout le chou vert qui est très efficace pour lutter contre la candidose. Vous pouvez les consommer en jus, cela permet d'en consommer plus, et avec un extracteur, cela permet d'enlever les fibres qui pourraient être irritantes pour les intestins.

- Boire du jus de citron avec une pincée de bicarbonate de soude et de l'eau le matin à jeu 10 mn avant de manger. Cela alcalinise l'organisme, nettoie les intestins et le foie, ce qui permet d'aider les toxines à s'éliminer.

- Eviter les produits transformés et les végétaux contenant des pesticides car ils se transforment en toxines et en acidité dans l'organisme. Eviter également les excitants : alcool, thé, café, cacao, qui ont le même effet sur l'organisme.

- Eviter les levure et les aliments contenant des moisissures, tel que certains fruits secs (figues, noix rances, etc...), ainsi que les aliments fermentés (choucroute, kefir, etc... ), car ils contribuent, tout comme le sucre, à nourrir le candida.

- Manger lentement, bien mâcher les aliments, éviter de boire en mangeant, consommer les fruits plutôt en dehors de repas, séparez un maximum le cru du cuit.

 

 

Soutenir les émonctoires

 

Consommer des plantes telles que le romarin, le thym, le desmodium, de la mauve et de la guimauve, etc... afin de renforcer l'action éliminatrice du foie, des reins et des poumons qui ont pour rôle d'éliminer de l'organisme les éléments indésirables, soit les toxines du corps. 

 

Désacidifier l'organisme 

Voire les articles de ce site sur ce sujet : "alcalinité", "acidité".

 

Hygiène de vie générale

Pratiquer une technique énergétique (yoga, exercices de resoiration, taïchi, etc..), faire des ballades en extérieur dans la nature, faire des saunas, prendre le temps de se reposer.

 

En cas de troubles persistants

- faire une irrigation du côlon (uniquement si vous avez suivi un régime anti candidose durant au moins 3 mois)

- faure une cure de l gluthamine

- Faire une cure d'huiles essentielles plus fortes telles que l'HE de thym, de cannelle, d'origan, etc ... : attention, ces huiles essentielles sont très puissantes, il faut bien se renseigner sur leur mode de consommation avant de les utiliser.

- Faire une cure d'argent colloïdal si vous avez des parasites associés (ex : helicobacter pylori, responsable de certains ulcères de l'estomac).

Il ne faut pas se décourager, d'autant plus qu'au début de ce régime et de ce traitement, les toxines libérées dans l'organisme par le candida albican peuvent se faire plus nombreuses et donc réactiver les symptômes, voire les exacerber. Il convient donc de ne pas être trop radical tout de suite dans son traitement, et d'être patient. Au bout de quelques mois, l'énergie sera décuplée et les problèmes disparus, cela en vaut la peine!

 

Comment savoir si vous souffrez d'une candidose?

Si vous présentez un ou plusieurs symptômes cités dans l'introduction de cet article (particulièrement les mycoses à répétition : cela est un signe sans équivoque).

Si vous souhaitez plus de preuves, vous pouvez faire un test, il en existe plusieur sur le marché. Pour en savoir plus sur ces tests : http://candidaalbicanstraitement.org/ou-faire-le-test-de-la-candidose/

 

 

En savoir plus sur la candidose : 

http://www.syndicat-naturopathie.fr/consequence-dune-surpopulation-de-candida-albican/