Vaincre l'acidité

L'acidité de l'organisme

 

 

L'acidité excessive dans notre organisme a des conséquances diverses :

douleurs articulaires, fatigue chronique, problèmes de sommeil, dérèglement du système nerveux, maux de tête, difficulté à récupérer après un effort, terrain propice à l'installation de maladies (cancers, maladie de Lyme, etc...), perturbations digestives et déséquilibres de la flore intestinale, etc...

L''acidité excessive fait partie d'un ensemble de symptômes de ce que l'on appelle la "dysbiose", état de déséquilibre de l'organisme atteind à cause de notre environnement et de nos habitudes alimentaires : pollution, stress, consommation de produits chimiques ou trop acides.

L'acidité a un rôle dans notre organisme, celui de réduire ce qui doit être réduit (notamment les aliments dans l'estomac); lorsqu'il y en a trop, elle s'attaque aux articulations, au système nerveux central, aux organes digestifs, etc...  Dans un milieu hyper acidifiant comme le nôtre, l'organisme devient hypersensible et parvient de plus en plus difficilement à éliminer ce trop plein d'acidité. Il convient donc de prendre des mesures assez précises pour éliminer cette acidité qui représente un taux de toxines nocifs emprisonnées dans le corps.

 

Quelles solutions?

La désacidification de l'organisme peut être très longue; pour revenir à un état vraiment sain d'acidité dans le corps, il peut falloir deux à trois ans. Cependant, les bienfaits de ce processus vont se faire ressentir bien avant ce délai.

Il convient cependant de noter que si notre objectif est de développer un terrain sain et non propice à de nombreuses maladies, il faut se préparer à maintenir une hygiène de vie sur le long terme, de façon à ce que cela devienne une habitude quotidienne.

Bien souvent, l'appétit est dérèglé à cause de la mauvaise qualité de notre alimentation, notre stress, la pollution. Si nous agissons sur ce qui est possible d'influencer par nous-même, nous réduisons cet engorgement. Et plus nous consommons des produits sains et moins nous avons envie de consommer des produits malsins. Il suffit de franchir le premier pas, et considérer les bénéfices de notre nouveau régime à tous les niveaux de la vie : sérénité, santé, bien-être, relation plus paisible avec l'extérieur et avec soi-même.

Aussi est-il important de mettre en pratique régulièrement tout ce qui va pouvoir aider l'organisme à éliminer les excédents de toxines acides : une activité physique régulière, une pratique énergétique régulière (yoga, taï chi, etc..), massages, saunas, exercices de respiration, consommation d'eau et de tisanes, méditation, gestion du stress, contact avec la nature. Il est possible de faire une irrigation du côlon, mais seulement au bout de 3 mois de nettoyage de l'organisme.

 

Médicaments naturels

- Lithothamne : algue qui désacidifie et reminéralise. Contribue à soulager les articulations grâce à la silice.

- Jus de citron avec une pincée de bicarbonate de soude et de l'eau le matin à jeun 10 mn avant de manger

- Jus d'herbe d'orge

https://www.mr-plantes.com/2015/03/jus-dherbe-dorge-concentre-de-vertus/

- Pollen frais (de saule, de cyste, de châtaignier, etc...) : il est basifiant et reminéralise. Chaque pollen a des propriétés propres, chacun peut choisir celui qui lui convient. Il équilibre la flore intestinale, ce qui contribue à désacidifier l'organisme et à optimiser les voies éliminatrices.

 - Feuilles et bourgeons de cassis, ou le frêne,  qui favorisent l'élimination de l'acide urique qui provoque par exemple la goutte, les problèmes articulaires, etc... Attention à faire des poses dans les cures de cassis car il est cortison like.

- Citrates alcalins (calcium, magnésium, sodium, potassium)

- bicarbonate de soude (dans la cuisson des légumineuses, et en cure de 1càc dans un litre d'eau par jour.) Attention aux personnes en excès de sodium

 

Alimentation

Privilégier les aliments végétaux naturels sans additifs et sans pesticides (les pesticides contribuent largement à acidifier le corps), les céréales complètes sans gluten et peu acides (orge, riz, millet, quinoa, amaranthe, sarrasin, etc...).

Eviter le gluten et les laitages. Si vous consommez de l'avoine, il faut le faire chauffer ou germer.  Parmi les végétaux, il convient d'éviter ceux qui acidifient l'organisme, tels que les tomates, les épinards, etc... Le citron qui a un goût acide est étonnamment basifiant.

Certains aliments acides consommés en dehors des repas deviennent basifiants tels que le vinaigre de cidre. Il est également préférable de consommer les fruits en dehors des repas.

Il convient de ne pas consommer des légumineuses en excès, et de surtout prendre le temps de les tremper avant cuisson;, et de les faire cuir avec une pinsée de bicarbonate de soude.

Il est également possible de les consommer germées, tout comme les céréales.

N'hésitez pas à consommer des fromages végétaux que vous pouvez faire vous-mêmes avec un exctracteur de jus, notamment avec des oléagineux.

Les petits pois sont un végétal intéressant, peu acidifiant et riche en protéines, tout comme les fèves fraîches ( fèves de Lima, etc...). Vous pouvez en consommer régulièrement.  

Les algues, de façon générale, sont basifiantes également. 

Il est très intéressant d'investir dans un extracteur de jus car les jus, et particulièrement les jus de légumes colorés (vert, rouge, etc...), sont extrêmement basifiants, notamment le jus de chou vert, que l'on peut associer à des branches de céléri, de la pomme, du thym, du jus de citron afin de le rendre plus goûtu. Toutes les sortes de choux, à part les choux de Bruxelles, sont très basifiants. Le chou blanc, incolore, l'est moins que les autres. Des recettes de jus très agréables sont disponibles sur intenet (ex : pomme - fenouil, citron -  gingembre, hou kale - citron - pomme, concombre - menthe, etc....).

Enfin, les omega 3 sont à consommer quotidiennement (huile de noix, de lin, de camilline, de colza, etc..) crues. En effet, ces huiles ne se chauffent pas, et elles se conservent au frigot 3 à 9 mois après ouverture (Lire attentivement la consignesur l'emballage, car certaines huiles cuites ou consommées périmées deviennent nocives)

Il est essentiel d'éviter les excitants : thé, café, chocolat, alcool, qui sont hyper acidifiants, tout comme les produits fermentés (choucroute, etc...).

 Il est préférable d'éviter de boire en mangeant, et de mâcher lentement, ainsi que d'éviter de consommer les épluchures des légumes et des fruits.

 

Cures

- 2 goutes d'huile essentielle de citron ou de lavande 3 à 4 fois par jour pendant 10 jours mélangées à un peu d'huile ou de miel. Elles sont basifiantes.

- Jus de ciron avec de l'eau tiède et du miel le matin à jeun : le citron est basifiant

- Cures de jus d'herbe d'orge

- Graines germées de luzerne, aussi appelée alfalfa, reminéralisante (silice, selenium, phosphore, zinc, etc...)et riche en acides aminés

- Soutenir les émonctoires (reins, foie, poumons, peau) : romarin, thym, artichaud, radis noir, pissenli, toutes les plantes amères pour le foie, etc ...

- Renforcer le système immunitaire : graines germées d'alfalfa, pollen frais, euleuthérocoque en gélules, lapacho, lithothamnes, etc...

- charbon actif : une semaine de cure une fois de temps en temps permet d'assainir la flore.

- Psyllium : alterner la poudre sans trempage et la poudre avec trempage de 12 heures ; cela n'a pas le même effet et se complète. Réguler la flore intestinale permet d'éliminer l'acidité. Il s'agit de remédier à la sècheresse et à la porosité de l'intestin qui bloque l'élimination correcte des acides, qui va se redéposer dans l'organisme après passage dans l'intestin. 

 

Points de méridiens

 

 

 

 

Poumon 9 

 

Rate 3

 Le méridien de l'estomac :

 

Estomac 12 (agit surla lymphe), 36, 43

 

 

Triple réchauffeur 1, 2, 3, 6, 10 : ils agissent respectivement sur le poumon, le rein, et la vésicule biliaire, l'intestin grêle, la ratepancréas, qui sont des émonctoires.

 

Vessie 12 : Equilibre l'acidité

 

 

Il est possible de vérifier son PH dans les urines grâce à des languettes achetées en pharmaie ou en magasin bio.

 

Autres possibilités : 

Foie 13 - 14

Intestin grêle 8

Vésicule biliaire 25

 

Valeurs éthiques et déontologie des professions liées au bien-être

Les conseils en phytothérapie, ni les soins de shiatsu et le yoga ne se substituent aux traitements médicaux. 

Il est essentiel d'avoir l'avis d'un médecin lorsque l'état de santé de la personne le nécessite.