Les règles

 

Comment soulager les désagréments liés aux règles?

Comment utiliser le moyen de protection le plus écologique et économique : la cup?

 

Problèmes gynécologiques

- Antidouleur qui détend l'utérus pendant les règles comme lors de l'accouchement : Les feuilles de framboisier

- Contre les cystites : Huile essentielles de tea tree : une goutte pure directement dans le vagin 2 à 3 fois par jour + tisanes de bruyère et gélules de canneberge / cranberries.

- Douleurs des règles : huile essentielle de basilic ou de sauge : 2 gouttes mélangées à un peu d'huile végétale, aplliquées sur le ventre.

- Douleurs des règles : une bouillote sur le ventre, exercices de respiration

 - Douleurs des règles : Infusion ou teinture mère d'achillée millefeuille, de feuilles de framboisier, gélules d'armoise (respecter scrupuleusement les doses prescrites), fleurs de soucis

 

 

- Calmer ces douleurs menstruelles avec les méridiens :

Massez la zone de l’utérus; placez votre index sous votre nombril, appuyez en effectuant de tout petits cercles.

 

Faites ensuite un massage en profondeur des lombaires. 

 

Enfin, un massage tonique du point situé au-dessus du gros orteil sur le pied, apporte un réel soulagement. Faites ces gestes dès que les premières douleurs se font sentir : plus ils sont réalisés tôt, plus ils seront efficaces.

 

 

 

Point réflexe de la rate 

 

Foie 3 

 

Quand les règles n'arrivent pas

- Achillee millefeuille, en tisane ou en teinture mère 

- Cure d'*armoise, qui a des vertus emménagogues (important : respecter scrupuleusement les doses prescrites)

- Régulariser les cycles : feuilles de framboisier 

- La coupe menstruelle, ou cup :

Utiliser une cup au lieu des tampons vous évite un tas de produits chimiques nocifs dans votre vagin.

Il suffit de choisir la taille de cup qui correspond à votre vagin et à votre vécu : Si vous faites beaucoup d'étirements type yoga, il vous faudra probablement une cup plus rigide. Si vous avez déjà eu des enfants ou si vous avez plus de 35 ans il vous faudra une cup plus grande. Pour les plus jeunes, il existe des petites et moyennes cups en matière plus souples pour celles qui n'ont pas d'activité physique.

Renseignez-vous bien sur la taille qui vous convient, et investissez 20 à 30 euros, cela vous économisera d'avoir à racheter des tampons chaque mois, et ne nuit pas à l'environnement, puisqu'elle ne se jette pas après usage, contrairement aux tampons et serviettes hygiéniques qui constituent une quantité énorme de déchets.

Il faut bien penser à la faire bouillir à la fin de vos règles durant 10 mn afin d'éviter la prolifération de bactéries.

Pour ce qui est d'apprendre à la placer dans le vagin, il suffit de plier un de ses côtés, ou en U, de la placer de façon à pouvoir tirer sur la tige lorsque vous voudrez la retirer. Il faut la diriger légèrement vers le haut en suivant la direction de l'entrée du vagin, et ne pas l'enfoncer trop profondément, afin qu'elle soit bien en face du col de l'utérus, d'où arrive le sang. Si elle est placée trop profondément, elle risque d'obstruer l'entrée du col de l'utérus, qui est vers le haut au fond du vagin. Vous pouvez faire le tour de la cup avec le doigt pour vérifier qu'elle soit bien déployée, ou la tourner d'un quart de tour, et tirer dessus pour voir si elle est posée assez profondément. Voir la vidéo pour connaître les différents pliages pour la poser correctement dans le vagin. 

Sa capacité est largement adaptée à tous les flux. Si vous avez beucoup de flux, il faudra la vider plus souvent (souvent environs deux fois par jour). Le choix de la taille de la cup dépend de votre anatomie, et non de votre flux. Il est par ailleurs possible de la garder jusqu'à 12 h d'affilé. Biensûr, il est conseillé de commencer à l'utiliser chez soi afin de tester dans de bonnes conditons avant de l'utiliser à l'extérieur. 

On ne la sent pas une fois posée, et une fois compris comment on la pose, il n'y a pas de rique de fuite. 

 

Pour savoir comment poser la cup :

https://www.youtube.com/watch?v=ySUrKNAzh28