Les antibiotiques naturels

 

Les antibiotiques chimiques présentent le défaut de tuer les bonnes bactéries nécessaires à la régénération de la flore dans l'optique de retrouver un équilibre propice à une bonne santé. Cela produit parfois l'effet inverse recherché, ou provoque d'autres problèmes qui s'ajoutent aux premiers en affaiblissant les défenses immunitaires naturelles de l'organisme. 

Les antibiotiques naturels, eux, sont à choisir en fonction du virus, de la bactérie, des symptômes. La plupart peuvent être pris en prévention afin de prévenir les problèmes avant qu'ils ne surviennent, utiles dans le cas des maladies chroniques, ou les problèmes récurrents dus aux fragilités de chacun. 

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire une recherche par mot clef sur cette page en utilisant les touches de votre clavier : contrôle - F, et en notant la maladie que vous souhaitez soigner sur le petit rectangle qui apparaît, afin de trouver rapidement la partie de cette section qui vous intéresse !

 

 

- Extrait de pépin de pamplemousse

 

Indications : antiviral, fongicide et antiparasitaire, efficace dans le traitement du Candida (champignon à l’origine de ballonnements, fatigue, migraines, douleurs articulaires...),

Utilisé en cure de prévention des maladies pour stimuler l’immunité naturelle du corps (riche en antioxydants), pour combattre la fatigue chronique, les déficiences immunitaires, la diarrhée, etc...

 

Dosage : 3 à 18 gouttes une fois/jour dans un verre d’eau la première semaine. Puis 2 fois/jour la deuxième, et 3 fois/jour la troisième pendant les repas. Il est conseillé de revoir un spécialiste après la cure. 

- Il existe une marque qui propose ce produit en version "désacidifiée", pour éviter les effets secondaires liés à son acidité naturelle.

- Il existe aussi plusieurs concentrations de cet antibiotique naturel.

 

 

- Le lapacho 

Contient : potassium, magnésium, phosphore, zinc, chrome, silicium, manganèse, cuivre, cobalt, bore, argent, or, lapachon (antibiotique et anti-inflammatoire naturel) calcium, fer, baryum, strontium, iode, des tanins,des flavonoïdes (reconnus pour leurs pouvoirs neutralisants des oxydes dans le sang), des coumarines (fluidifiants sanguins, efficaces comme régénérateurs sanguins, revitalisants, hypotenseurs, et contre les céphalées et les faiblesses cardiaques; l’écorce de lapacho contient seize quinones différentes. Ces quinones, dont la vitamine K et la quinine qui fixent le calcium sur certaines protéines; La paraquinone et l’anthraquinone sont reconnues pour leur action sur les radicaux libres et pour leur capacité à pénétrer la paroi des cellules cancéreuses, particulièrement dures à percer, et à les détruire de l’intérieur.

Indications : le psoriasis, l'acnée, l'eczéma, l'herpès, kystes, efficaces comme régénérateurs sanguins, revitalisant, hypotenseur, contre les céphalées et les faiblesses cardiaques. C'est un anti cancéreux. Il est efficace contre plusieurs bactéries et infections fongiques comme le Candida albicansou le trycophyton mentagrophyte. Il soulage les problèmes articulaires grâce à la silice, et agit comme un anti-douleur.

Posologie : Deux cuillères à soupe dans un litre d’eau. Faire bouillir à feu doux 15 minutes puis laisser infuser 15 autres minutes. Boire deux à trois tasses par jour. Le lapacho est également disponible en gélules. En cure de vingt jours par mois, deux à six gélules par jour.

Effets secondaires et contre-indications :
• Pris en trop grande quantité, il peut occasionner des nausées et des vomissements. Respectez les doses !
• Rigoureusement contre-indiqué aux hémophiles et aux personnes ayant en prescription des couramines ou d’autres anticoagulants sanguins.

 

- Huile essentielle de tea tree

Indications : Cystites, problèmes de peau (psoriasis, piqûres, etc...) : c'est un antifongique puissant. On peut l'associer à des tisanes de reine des près.

Dosage2 gouttes 3 fois par jour sur un comprimé neutre ou un sucre jusqu’à guérison / en application directe et pure dans les cystites : 1à 2 gouttes à l'intérieur du vagin / En application pure sur les boutons / en application accompagné d'un peu d'huile végétale pour le psoriasis

 

- Le ginseng 

Indications : contre le rhume

Dosage100 à 200mg de ginseng sibérien, en gélules 3 fois/jour, en cure de 3 semaines maximum par mois sur au moins 3 mois.

 


- l’échinacée

Indications : Contre la grippe et le rhume :  "Elle rend les globules blancs plus mobiles et augmente la capacité des macrophages (globules blancs éboueurs) à neutraliser les bactéries… et virus", explique le Dr Line Martin, médecin généraliste, naturopathe. "Elle contient aussi de l’échinacoside, aux propriétés antibiotiques." Très efficace en prévention pour renforcer le système immunitaire.


Dosage
10 à 100 gouttes/jour (la quantité dépend de la corpulence et des symptômes) de teinture mère réparties en 2 ou 3 prises avec un verre d’eau - sur prescription d’un spécialiste

 

-La canneberge

 

Indication : Infection urinaire

Empêche les bactéries de se fixer dans la muqueuse. 

Dosage : 1 gélule/jour le matin avec un verre d’eau pendant le repas en prévention. A vie si nécessaire pour celles qui ont des cystites à répétition. A la place, on peut aussi prendre un verre de jus de canneberge ou 250g de baies (même posologie). Si la répétition des infections persiste, consultez. 

 

 

- Ail

Indications :pour les poumons, agit contre le pneumocoque responsable de la pneumonie ou le staphylocoque doré - en cure pour renforcer ses défenses naturelles en plus d’être capable de purifier le sang.

 

Dosage1 à 2 gousses d’ail crues hachées par jour pendant les repas, en prévention à vie. Malade, 4 à 6 gousses par jour jusqu’à guérison.

 

 

Le vinaigre de cidre

Indications : contre les infections du conduit auditif.  Bon pour la tension, contre l’ostéoporose...

DosageEn cas d’infection, faites un bain d’oreille avec un mélange moitié vinaigre de cidre - moitié eau chaude, 2 à 3 fois/jour, jusqu’à ce que la douleur et la fièvre disparaisse

 

 

La propolis :

Indications : contre les angines, rhumes, maux de gorge, la sinusite et l’amygdalite,  . protège contre les bactéries et renforce le système immunitaire, pour traiter les ulcères et les plaies. Elle contient au moins 19 substances actives, toutes les vitamines, et 13 sur 14 des minéraux  dont votre corps a besoin. La crème à base de propolis est un excellent remède pour les infections fongiques et bactériennes de la peau.


Dosage"Utilisez un spray buccal à la propolis en solution hydro-alcoolique. 15 à 20 giclées/jour ou diluées dans un peu d’eau. A avaler en cas de rhume et/ou d’inflammations de la gorge", explique Dr Line Martin. En pharmacies et magasins diététiques.

 

 

L'argent colloïdal

Dans les années 1900, Alfred Searle, fondateur de la société pharmaceutique Searle, a découvert qu’il pouvait tuer les agents pathogènes les plus mortels grâce à l’argent colloïdal.

Indications : Il peut détruire les microbes résistants aux antibiotiques comme le SARM, la grippe aviaire et le SRAS.

 


-  Le miel de manuka

Indications :  Il contient des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Une étude de 2014 a constaté que le miel a la capacité de lutter contre l’infection sur de multiples niveaux, rendant ainsi plus difficile la possibilité pour les bactéries de lui développer une résistance.


-Le gingembre

 

Indications : Le gingembre frais a un effet antibiotique contre les agents pathogènes d’origine alimentaire comme par exemple la salmonelle. Il est de plus très efficace contre les infections respiratoires et parodontales.

En prévention contre les infections bactériennes.

Présentation : Sous forme du poudre il s’associe parfaitement avec vos plats. On le retrouve aussi très facilement en thé ou en capsules.

 

 

- L'extrait de feuilles d'olivier

Indications : Cet extrait a des propriétés anti-inflammatoires, peut aider à « piéger » les radicaux libres et a une action bénéfique sur les cas légers d’hypertension artérielle.

Préparations

En Infusion : Versez 1 litre d’eau bouillante dans un récipient contenant 50 g de feuilles séchées et coupées. Laissez infuser 20 minutes. Filtrez et buvez 1 tasse après les repas.

En Décoction : Faites bouillir 40 g de feuilles séchées et coupées dans 1 litre d’eau durant 10 minutes. Filtrez et buvez 1 tasse après les repas.

 

En gélules : Une autre option est de prendre l’extrait de feuilles d’olivier sous forme de supplément. Cependant, consulter un médecin avant de prendre cette décision.

 

- Les probiotiques :

 

La recherche a prouvé que l’équilibre de l’intestin est l’une des clés de la santé et constitue un puissant rempart contre le cancer. Les probiotiques agissent pour renforcer et préserver la flore intestinale naturelle (bonnes bactéries) trouvée dans le système digestif.

Les bonnes bactéries qui peuplent l’intestin sont si essentielles pour la santé que les médecins commencent à recommander à leurs patients la prise de probiotiques en complément d’un traitement antibiotique.

Les antibiotiques présentent le défaut de tuer les bonnes bactéries nécessaires à la régénération de la flore dans l'optique de retrouver un équilibre propice à une bonne santé.

Les probiotiques naturels se trouvent dans les yaourts fermentés, sous forme de compléments alimentaires et dans certains autres aliments fermentés. Cependant, ils ne sont pas d'une efficacité égale. Il convient de choisir des process de production garantissant la préservation des souches probiotiques, ainsi qu’un mode d’absorption via lequel les bonnes bactéries seront préservées.

 

- L'huile de coco

Propriétés : anti-fongiques, anti-microbiennes, possède des antioxydants que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans la nature. Stimule le système immunitaire, l'équilibre de la thyroïde, le cholestérol, aide à contrôler le niveau de sucre dans le sang, améliore la fonction cérébrale.

Usage : interne ou externe

l’huile de coco est celle qui résiste le mieux à la chaleur de la cuisson contrairement à d’autres huiles qui dégagent des toxiques en chauffant. Vous pouvez donc l'utiliser froide ou chauffée dans vos recettes pour remplacer les huiles ou le beurre.

 

- Le margousier / neem

Indications : Il aide à lutter contre les bactéries qui causent les boutons et l’acné, résout différents types de problèmes bucco-dentaires comme les caries, la plaque, la gingivite et d’autres maladies de la bouche. Il agit aussi contre les infections de la peau, aide à éliminer les toxines accumulées dans le corps, est un antiparasitaire puissant. Contrairement aux médicaments antibiotiques, le neem combat les bactéries sans causer la résistance à ses antibiotiques.

Dosage : Consultez votre médecin pour le dosage

 

- L'astragale

Indications :  renforce le système immunitaire, prévient la grippe et le rhume, effet antibactérien et anti-inflammatoire, réduit la pression artérielle et prévient le diabète, contient des antioxydants. Cette plante stimule la production d’interféron, ce qui accroît la capacité de l’organisme à combattre les infections.

 

 

- La sauge

Propriétés :  Elle contient des huiles essentielles, des tanins, du fer, du calcium et de la vitamine A. C’est un puissant antiseptique, et prévient contre le développement des bactéries, des virus et des champignons.


- Les antibiotiques naturels à utiliser avec précaution :

   - L'huile d'origan

   - Le MMS : Mineral Miracal Supplement, ou chlorite de sodium

Prendre conseil auprès d'un naturopathe, et se être accompagné dans la prise de ces antibiotiques naturels très puissants.

 

 

 

En complément de ces antibiotiques naturel, pour renforcer le système immunitaire :

- Huile essentielle de ravintsara sur le poignet avec un peu d'huile végétale

- Cure de spiruline alternée avec des cures de lapacho

 + germe de blé / riz

- L'huile de nigelle renforce le système immunitaire également

- Le gombo renforce le système immunitaire, contrôle le diabète, prévient les maladies rénales, réduit l'asthme et le cholestérol.

Lorsque votre organisme est affaibli, il a besoin d'anti oxydants, de vitamine E, de vitamines B, de tryptophan, et de substances qui activent les fonctions éliminatrices de l'organisme, qui fonctionnent moins bien en période de fragilité. Exemple : la silice contenue dans la prêle, le chlorela, le lapacho, etc...

La spiruline et le lapacho font partie des plantes les plus complètes en minéraux, oligo-éléments, vitamines essentiels à la reconstitution d'un organisme et d'un système nerveux affaibli. Ses bienfaits se font ressentir au bout de 15 jours de cure.

 

- Le gomphrena et le warana : Renforcent le système immunitaire, améliorent le sommeil et luttent contre la fatigue. Des ampoules existent de ce mélange très efficace.

 

En savoir plus : http://www.biocenter.fr/detente-sommeil-bio/290-complexe-guayazen-detente-sommeil-guayapi.html

 

 

Les pratiques énergétiques et thermiques pour renforcer le système immunitaire

 

- Les bains dérivatifs ou les poches de glace à placer 1 h par jour dans le creux des aines. Cette technique ancestrale permet de renforcer l'organisme tout entier, peut avoir une action puissante et bénéfique sur les problèmes articulaire, les troubles nerveux, les déficits immunitaires, etc... Les poches de glace se placent au congélateur et peuvent être utilisées facilement au quotidien.

En savoir plushttp://transition888.heavenforum.org/t748-desintoxication-par-le-bain-derivatif

- Certaines postures de yoga, pratiquées quotidiennement et tenues longtemps (3 mn au début, puis progressivement augmenter jusqu'à 10 ou 15 mn pour certaines portures), peuvent avoir une action significatives sur le système immunitaire. En effet, certaines postures massent et compriment certaines zones du corps, ce qui permet d'activer la circulation de la lymphe. La lymphe joue un rôle crucial dans la régénération du système immunitaire. les principaux ganglions lymphatiques se situent dans les aines, sous les clavicules, et derrière les genoux. Ainsi, les postures d'ouverture du bassin et de la poitrine vont activer la ciculation de la lymphe. L'action des torsions et postures arrières (arc, sauterelle, etc..) sur les organes liés à la circulation de la lymphe, type rate, estomac, intestin grêle, va être également très bénéfique pour le système immunitaire. La posture de sarvangasana (la chandelle) va faire descendre l'énergie dans la gorge, où se situent les amygdales, qui produisent des anticorps. Le système immunitaire étant lié également au système endocrinien, la chandelle va également activer la thyroïde, ce qui sera bénéfique pour renforcer l'organisme. Enfin, les postures inversées, type postures sur la tête, vont faire circuler le sang, ce qui active le fonctionnement des glandes endocrines. 

- Une activité physique régulière va permettre d'activer la circulation du sang, de la lymphe, et donc améliorer le fonctionnement des glandes endocrines, ce qui va renforcer le système immunitaire.

- Respirer l'air de la nature va apporter des ions négatifs, ce qui fortifie l'organisme et a une action puissante sur le système immunitaire.

- Massages en direction du coeur, et massages circulaires sur les articulations pour faire circuler la lymphe

 

 

Fortifiez votre organisme grâce aux points de méridiens

Le point 4 du gros intestin relance l’énergie de tous les organes internes et stimule le système immunitaire. Pour le trouver, serrez votre pouce avec vos doigts : il se situe sur la petite bosse musculaire qui se forme alors. Dépliez votre main et, avec le pouce opposé, exercez une forte pression, même si c’est un peu douloureux, pendant 30 secondes. Puis, massez-le pendant 1 à 2 minutes pour faire circuler l’énergie et supprimer la sensation de pesanteur. Déconseillé aux femmes enceintes.

 

Estomac 36 :

Sous le genou, à droite, au point de rencontre entre le péroné et le tibia, dans le creux 

 

 

 

 Webographie : Medisite - Top Santé

 

 

Valeurs éthiques et déontologie des professions liées au bien-être

 

Les conseils en phytothérapie, ni les soins de shiatsu et le yoga ne se substituent aux traitements médicaux. 

 

Il est essentiel d'avoir l'avis d'un médecin lorsque l'état de santé de la personne le nécessite.