La méditation

 

La méditation possède des vertus en terme de gestion du stress, en terme de régénération, et en matière de développement personnel. Mais de façon plus globale, la pratique de la méditation change notre façon d'être au monde. Elle permet d'accéder à tout ce qui est stable et immuable dans l'univers, source d'apaisement et de prise de recul par rapport à tout ce que nous vivons en tant qu'être humain. 

 

Comment agit-elle?

 

La méditation connecte le cerveau sur des ondes delta, qui sont les mêmes que celles du sommeil profond. Cela explique la récupération intense qu'elle nous procure.

 

 

Les liens entre respiration, émotion, gestion du stress, et méditation sont évidents. Il s'agit dans un premier temps d'apaiser notre respiration pour ensuite être en mesure d'être moins sensibles à nos émotions et ensuite d'accéder à un état de méditation. Cela ne veut pas dire que l'on devient indifférent, mais que l'on a plus de capacité de rendre nos émotions moins vives, durant la méditation, mais aussi d'une autre façon dans la vie de tous les jours.

 Le recul que la méditation permet d'adopter vis-à-vis de nos émotions est un outil de maîtrise de soi très précieux et très puissant, qui, petit à petit, à force de modifier nos réponses aux évènements, finit par changer notre vie!

Des exercices de visualisation simples concernant des évènements qui nous angoissent peuvent avoir un impact énorme sur notre façon de les aborder dans la réalité. Le pouvoir de suggestion que nous avons sur notre mental est bien plus grand que ce que l'on a cru jusqu'à maintenant. Les moyens qui s'offrent à nous en matière de gestion du stress et de nos émotions sont de véritables outils de transformation ! On a tout à y gagner !

De la même façon, des exercices de visualisation sur des évènements passés peuvent nous amener à apaiser nos souffrances et nous mener progressivement vers l'acceptation.

Il est possible de faire appel à nos 5 sens dans la méditation. En effet, chaque individu a plus ou moins de faculté à rendre réceptif un sens particulier : la vue, l'odorat, le son, le toucher, l'ouïe, ou parfois les 5 à la fois. Les personnes plus réceptives au toucher peuvent trouver des méditations basées sur les sensations (sentir de la chaleur dans le ventre, sentir cette chaleur se diffuser dans le corps, etc...). On peut aussi se concentrer sur des couleurs, des formes, des symboles visuels, ou encore des odeurs, en déposant quelques gouttes d'huile essentielle de lavande sur vos poignets, par exemple. On peut aussi méditer sur des notions telles que la magnanimité, la joie, la compassion. Certaines personnes sont sensibles aux énergies des pierres. Il est possible de méditer sur une pierre, choisie pour ses vertus particulières, etc... 

Chacun peut explorer des types de méditation différentes afin de tester celles auxquelles il est le plus réceptif.

En bref, la méditation est un monde à part entière.

 

Par ailleurs, la méditation ne peut se résumer au moment où l'on s'asseoit pour méditer. Une partie de cet état se prolonge dans notre vie quotidienne. En effet, il est difficile de concevoir de continuer à s'énerver pour un oui ou pour un non alors que l'on médite chaque semaine, voire chaque jour (ce qui est le plus bénéfique à court et long terme). La méditation est un état d'être. C'est une façon d'accorder toute son attention à ce qu'on fait dans le moment présent, sans laisser le passé et le futur interférer dans toutes nos actions. 

La méditation basée sur des Mantras en sanscrit, en tibétain ou dans votre propre langue aide énormément à positiver dans tous les aspects de la vie. L'énergie dégagée par un Mantra a une action puissante sur l'esprit humain. Il est possible de choisir vous-même votre Mantra, que l'on peut aussi appeler "Sancalpa". En vous répétant plusieurs fois par jours une même phrase, cela finit par avoir des effets dans votre réalité. C'est le pouvoir de l'esprit humain. Riche est celui qui parvient à s'exprimer dans le langage de son inconscient : il sera capable d'avoir une influence certaine sur ce dernier, et donc, sur toutes les facettes de sa vie.

Pour en savoir plus sur la pensée positive, vous pouvez lire :

                                       "Transformez votre vie", de Louise L. Hay

                                   "Demandez et vous recevrez" de Pierre Morency

 

Par ailleurs, méditer, c'est apprendre à être présent totalement, le plus souvent que possible. Être à l'écoute de ses émotions pour ne pas leur donner le pouvoir, et être à l'écoute de notre environnement pour être capable d'y trouver notre place et y apporter notre touche personnelle, en cohérence avec nous-mêmes.

 

 

Comment commencer la méditation?

Il est intéressant de commencer la méditation en étant guidé, soit en suivant des vidéos sur youtube, soit en pratiquant la méditation en groupe.

Si toutefois vou souhaitez pratiquer seul, voici quelqus exercices qui vous aideront à ne pas vous perdre dans vos pensées au lieu de méditer :

- Installez-vous dans un endroit calme, munissez-vous d'une bougie ou d'un dessin apaisant, et mettez en route votre chronomètre afin de ne pas vous préoccuper du temps qui passe durant votre méditation. Vous pouvez commencer par 10 mn, puis augmenter progressivement si vous le souhaitez. Une méditation intense et courte est parfois moeux qu'une longue méditation où l'esprit divague de pensée en pensée. Tenez-vous droit, mais pas cambré, rentrez le menton dans la poitrine et imaginez qu'un fil relie le haut de votre crâne au ciel. Ainsi, votre axe terre - ciel est libre et vous permet d'être réceptif aux énergies telluriques et célestes.

- Concentrez-vous sur votre respiration, sentez l'air qui rentre et qui sort de vos narines. Progressivement, faites en sorte que votre expiration soit plus longue que votre inspiration

- Fixez votre attention sur la flamme de votre bougie, ou sur le dessin apaisant que vous avez choisi. Regardez-le attentivement, en laissant passer les pensées. L'esprit humain est une machine à penser. Votre travail va consister à laisser passer les pensées sans rentrer dedans. Imprégnez-vous de l'énergie de la bougie, ou du dessin.

- Une fois que vous sentez que votre esprit est calme, fermez vos yeux, et voyez la rémanence de l'image que vous avez observée. Ne vous concentrez que sur elle. Lorsque votre esprit tente de rentrer dans une pensée, tentez de vous dissocier de celle-ci : dites-vous que vous n'êtes pas vos pensées, que vous existez en dehors d'elles.

- Lorsque le chronomètre sonne, prenez encore quelques instants pour sentir les effets de votre méditation. Demandez-vous ce qu'elle vous a apporté, si vous êtes content de ce moment passé avec vous-mêmes. Si vous n'êtes pas totalement satisfait, cela ne veut pas dire que cela ne vous a rien apporté : il ne faut pas méditer dans l'attente d'un résultat immédiat. C'est sur le long terme souvent que l'on ressent ses bienfaits.

 

 

Comment faire quand on n'arrive pas à faire le vide?

Vous pouvez commencer par des exercices de cohérence cardiaque à l'aide d'une vidéo : lorsque la boule monte, vous inspirez, lorsqu'elle descend, vous expirez. L'objectif de ce type d'exercice est d'amener votre temps d'expiration et votre temps d'inspiration à être similaires. Cela a pour effet d'apaiser profondément le coeur, le mental, et les muscles.

Voci un exemple de vodéo conçue à cet effet :

https://www.youtube.com/watch?v=22deFxgJF4Q

Cet exercice vous mènera progressivement dans un état second.

Si vous êtes très stressé avant de commencer la méditation, vous pouvez faire cet exercice :

- Inspirez profondément,

- Puis retenez votre souffle quelques secondes.

- Tendez tous les muscles de votre corps autant que vous pouvez

- Enfin, expirez brusquement par la bouche

- Relâchez, et recommencez si besoin.

 

Tester des séances de méditation guidées et des séances de yoga sur ma chaîne youtube : cliquer ici

 Séances personnalisées à distance sur demande