Les acouphènes

 Les acouphènes peuvent avoir diverses origines : ils peuvent survenir suite à un traumatisme (pression de l'eau lors de la pratique de la plongée, appelée "barotraumatisme", ou encore excès de décibelles lors d'un concert), suite à une baisse normale de l'audition liée à la vieillesse, suite à une maladie (otite, ostopongiose, maladie de Ménière...), à un bouchon de cérumen, à une atteinte du nerf auditif ou de l’oreille interne, ou encore être liés à de l'hypertension

D'autres causes moins connues telles que les allergies à des traitements médicamenteux dits "ototoxiques" (Certains anti-inflammatoires, diurétiques, antibiotiques, anti-dépresseurs, etc...), la structure ostéo-articulaire de l'organisme (bouche, etc..), certaines maladies (thyroïde, arthrose cervicale, maladies cardio vasculaires, tumeurs...), une allergie alimentaire (sel, chocolat, soja, agrumes ...), la présence de métaux dans la bouche (amalgames, couronnes, etc...), ou encore les chocs psychologiques et le stress, sont également à explorer en cas d'absence d'explication apparente.

En savoir plus sur les causes moins connues : http://www.alternativesante.fr/acouphenes/acouphenes-ne-croyez-pas-qu-il-n-y-a-rien-a-faire

Des acouphènes réguliers nécessitent de consulter un spécialiste et de faire différentes analyses : audiogramme tonal, audiométrie vocale, impédancemétrie etc... Afin de connaître la nature du trauma. Certains acouphènes peuvent révéler la nécessité d'une opération. Il s'agit de ne pas négliger ce signal afin de limiter ses conséquences sur l'audition. Ils se manifestent sous forme de sifflements, de vibrations, de bruits indistincts, de grésillements, de bourdonnements, etc... En fonction de ces désagréments, il s'git de trouver le traitement qui convient.

 

Voici quelques conseils pour soulager les acouphènes avec des moyens naturels

- Appliquer deux gouttes d'huile essentielle d'hélicryse italienne, (ou immortelle), diluée avec un peu d'huile végétale, trois fois par jour en période de crise.

- Pensez à vous relaxer et à faire une cure de magnésium, car il se peut que les accouphènes soient accentués par le stress. Une cure de manganèse - colbalt en ampoule pendant 3 mois sera utile dans le cas où les acouphènes surviennent en période de fatigue. Ces oligo-éléments contribuent à améliorer le système immunitaire et à augmenter la résistance au stress.

- Faire une cure de ginkgo biloba, qui est un nootropique naturel. Il réduit le flux sanguin arrivant dans l'oreille, limitant ainsi les symptômes des acouphènes. Il contribue également à améliorer la communication entre les neurones , en aidant à équilibrer les niveaux des neurotransmetteurs ou en favorisant la santé des cellules du cerveau. Il peut aider à améliorer le métabolisme énergétique dans vos neurones, soutenir la neuroplasticité, et même stimuler la croissance de nouveaux neurones et synapses.

- Voir un osthéopathe en cas de problèmes associés de cervicales, qui peuvent causer des vibrations dans l'oreille.

- Consulter un praticien de shiatsu qui peuvent réellement vous aider dans ce genre de problèmes, en activant les méridiens d'énergies adéquats.

- Faire de la sophrologie

http://www.pole-sophrologie-acouphenes.fr/trouver-un-sophrologue.html

- Faire un exercice de respiration qui détend le nerf vague (voir en bas de cette page pour en savoir plus)

 

- Les points de méridien à travailler vous-mêmes :

 Il est possible, si vous le souhaitez, de vous procurer un stylo d'acupuncture ou une pierre pointue afin de stimuler certains points de méridiens plus facilement.

Au niveau de l'oreille :

    - Sous l'oreille

    - Derrière l'oreille

    - Devant l'oreille vers le haut

    - Au dessus de l'oreille, légèrement vers l'arière

    - Derrière l'oreille vers le bas

    - Derrière l'oreille à lanaissance du crâne

    - Sur le côté de la tempe

    - Sur le devant de l'oreille, vers le bas

Au niveau de l'avant bras et des doigts :

    - Sur le côté extérieur de l'articulation du petit doigt

    - Sur le poignet en dessous du petit doigt

    - Sur le milieu du bras, juste au-dessus du poignet

    - Sous l'articulation du petit doigt, sur le métatarse

 

 - Traitements homéopathiques (à définir sur mesure) :

    En cas de vibrations dans l'oreille :

    - Olea europea jeune pousse macérat glycériné - 1D - associé à :

    - Sequoia gigantea jeune pousse macérat glycériné 1D

    - Arsenicum album en granules 

 En savoir plus : http://www.soignez-vous.com/maladies/acouphenes

- Autres techniques existantes 

 - Produire un bruit de fond pour ne pas fixer son attention sur les acouphènes

 - Les CDs de musiques émettant des fréquences spéciales qui agissent sur les acouphènes

 

Exercice de respiration 

 

          - Inspirer, puis bloquez votre respiration, poumons pleins. Pincez votre nez, fermez la bouche et faites comme si vous expiriez, en poussant votre diaphagme vers le bas, sans faire sortir d'air de vos poumons. Votre ventre doit se gonfler.

 

          - Reprenez votre souffle.

 

          - Inspirer, puis bloquez votre respiration, poumons pleins. Pincez votre nez, fermez la bouche et faites comme si vous inspiriez, en poussant votre diaphagme vers le haut, sans faire rentrer d'air dans vos poumons

 

          - Si vous le pouvez, enchaînez ces deux exercices sans reprendre d'air entre deux, toujours en rétention.

 

Cet exercice a pour effet  d’élever la pression aérienne dans le thorax et de déclencher un réflexe vagal, ce qui ralentit la fréquence cardiaque.

 

La détente du nerf vague provoqué par cet exercice agit sur les acouphènes.

 

Pour en savoir plus : http://www.oreille-malade.com/2015/01/stimulation-du-nerf-vague-acouphene.html 

 

 

Séances personnalisées à distance de do-in sur demande