Les migraines



Les symptômes de la migraines

  • Une migraine peut être accompagnée d'aura, et de symptômes de type ophtalmiques. Parfois, certaines migraines ne se manifestent qu'avec un mal de tête typique (souvent sur un seul côté de la tête, mais pas toujours), et parfois uniquement avec des auras sans maux de tête.

  • La douleur, peut être ressentie sur une ou deux côtés de la tête, à l'arrière du cou, autour des yeux, sur le visage, ou dans les sinus, et peut perdurer pendant 4 à 72 heures.

  • Elle est souvent précédée par un signe d'avertissement sensoriel, comme les taches aveugles ou des éclairs de lumière (les phosphènes et les scotomes scintillants), qui obstruent la vision. L'intolérance à la lumière (photophobie), l'intolérance au bruit (phonophobie), et le fait de voir à l'envers sont autant de symptômes possibles des auras migraineuses.

  • Elle peut être également accompagnée de nausées, de palpitation, de troubles du langage (on peut parler par périphrase, chercher ses mots …), hausse de tension, ne plus savoir réfléchir, perte de mémoir, etc...

  • Des fourmillements dans les bras, les jambes ou le visage peut apparaître avant ou pendant la migraine, pouvant aller jusqu'à une paralysie temporaire de ces parties du corps.

     

Origines de la migraine

La migraine touche plus de 5 millions de personnes en France. Les femmes sont 3 à 4 fois plus touchées que les hommes. Il ne faut pas confondre les migraines avec les céphalées de tension ou les céphalées liées à une consommation excèssive de médicaments, par exemple. Les migraines ne sont pas que des maux de tête.

Ses causes possibles sont multiples :

* intoxication intestinale,
* encrassement du sang,
* engorgement hépatique,
* stase énergétique du dos,
* déshydratation partielle,
* spasme cervical (C1, C2),
* intolérances alimentaires,
* manque d’oxygénation,
* somatisations diverses,
* pollution lymphatique. 

* L'inflammation

* Un disfonctionnement mitochondrial lié au tronc cérébral

* Le stress oxydatif

Autre explicaton possible : l’hyperactivation des récepteurs NMDA, qui  contribue à la formation de  nouvelles synapses et à la mémorisation

Sourcehttp://www.lanutritherapie.fr/article/migraines-comment-chapper-ces-orages-c-r-braux

https://french.mercola.com/sites/articles/archive/2018/05/24/declencheurs-migraine-traitements.aspx?utm_source=facebook.com&utm_medium=referral&utm_content=facebookmercolafr_ranart&utm_campaign=7062018_declencheurs-migraine-traitements

Il n'y a pas longtemps, on pensait que la migraine est une céphalée vasculaire causée par l'inflammation et l'irritation des terminaisons nerveuses du ceveau.

Aujourd'hui, de nouvelles recherches portent à croire que les migraines sont d'origine neurologiques, sans séquelles connues sur l'organisme. Certaines zones du cerveau sont momentanément perturbée (zone de la parole, etc...), et causent les problèmes liés aux auras.

Un état de fatigue et de stress déclenche un processus qui mène à la migraine. Elles peuvent aussi être causées par la baisse d' Œstrogène avant le début des règles, en lien avec le cycle menstruel.

Voici l'extrait d'un article du site de l'INSERM concernant les dernières écouvertes sur les migraines :

L’aura migraineuse est probablement provoquée par un dysfonctionnement transitoire du cortex qui entraîne une vague lente de dépolarisation des neurones, de l’arrière du cerveau vers l’avant. Cette dépression corticale envahissante (DCE) est observable par imagerie fonctionnelle au cours de crises de migraine avec aura spontanée. La vague de dépolarisation entraîne une baisse transitoire de l’activité des neurones, avec une légère diminution du débit sanguin cérébral. Cela explique les troubles neurologiques visuels, sensitifs, du langage, ou la faiblesse ressenties par les patients. La céphalée migraineuse est liée à l’activation du système trigéminovasculaire, composé des nerfs trijumeaux qui innervent les méninges et les vaisseaux intracrâniens. Cette activation libère des neuropeptides qui provoquent une vasodilatation au niveau des méninges et une inflammation neuronale. Elle déclenche par ailleurs la transmission centrale de la douleur via le tronc cérébral. Certaines études conduites chez l’animal ont montré que des vagues de DCE pouvaient déclencher l’activation du tronc cérébral via le système trigéminovasculaire, proposant ainsi un lien entre aura et céphalée migraineuse pour les patients ayant des migraines avec aura. Il existe par ailleurs une activation anormale au niveau du tronc cérébral et de la zone hypothalamique, qui contribue au déclenchement et au maintien du circuit douloureux.

 

 

Pour en savoir plus :

http://www.inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/migraine

 

Autres explications du site "altheaprovence.com": 

"L’une des théories qui semble relativement bien acceptée aujourd’hui est la suivante. Dans une première étape, on observe une sorte de spasme, de contraction dans les artères à la base du cerveau. Le système nerveux semble être à la base de ce spasme, en réaction à un “déclencheur” (voir plus bas).

Ceci va diminuer l’apport sanguin vers le cerveau. Notre système va alors réagir, pour protéger ce précieux organe qu’est le cerveau, et va provoquer une vasodilatation réactionnelle. La dilatation va s’accompagner d’une inflammation qui va elle-même entretenir la vasodilatation, et ainsi de suite. L’inflammation qui se crée est à la base des douleurs de la migraine.

On constate donc une implication à la fois vasculaire et neurologique dans le déclenchement des crises."

Sourcehttps://www.altheaprovence.com/blog/migraines-solutions-naturelles/

 

Comment la soigner lorsqu'elle apparaît ?

 

Il est important de tester une technique à la fois, afin de ne pas prendre plusieurs traitements à la fois qui pourraient comporter des effets secondaires néfastes si on les associe. Ces remèdes sont des propositions, mais il est important que vous cibliez ceux qui vous font du bien en fonction de votre type de migraine et de son origine. Il peut être judicieux de préparer une petite trousse de secours "anti-migraine" en prévention. En effet, le jour où elle arrive, nous sommes peu disposés à lire ce genre d'article, ni même à se rappeler comment soulager notre mal. Voici donc ici quelques traitements possibles.

  • La méthode Gardelle ou la thermothérapie différentielle
     - vessie de glace sur la tête avec linge interposé.
     -  serviette chaude  avec bouillotte sur le foie.
     - séance de 2 heures à renouveler si nécessaire.

  • Appliquer un sac plastique de glaçons sur la nuque durant 30 mn, respirer profondément et ne penser à rien pour ne pas empirer les syptômes de la migraine. Une hypoventilation peut suffire à déclencher le mal de tête qui suit les troubles de la vue (éblouissements, phosphènes, scotome)

  • bain froid de pieds : permet d'envoyer du sang dans les zones mal irriguées

  • L’application de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, sur les tempes, le front et la nuque, peut arrêter une crise de mal de tête ou de migraine, particulièrement si l’on procède dès le début de la crise. On peut utiliser également comme complément de l’huile essentielle de lavande, ou de baume du tigre.

  • Prendre un gélule de ginkgo biloba qui permet de faire circuler le sang sans le cerveau.

    Une tisane de petite pervenche, d'achillée millefeuille, ou un mélange “circulation cérébrale” prévu à cet effet peut faire le même travail.

    http://www.abcdelanature.com/448-circulation-cerebrale-plantes

  • Une gélule de plante adaptogène qui régularise le système nerveux, comme le rhodiola.

    http://www.masantenaturelle.com/chroniques/chroniques2/adaptogenes.php

  • 2 gouttes d'huile essentielle de lemon grass par voie orale sur un morceau de sucre pour faire passer le mal de tête, ou encore de mélisse ou citronnelle de java.

  • Un comprimé de chardon marie, de desmodium, ou une ampoule d'artichaud et radis noir, ou encore 2 gouttes d'huile essentielle de romarin verbérone pour nettoyer le foie, ça peut être très très efficace.

 

  • Infiltration de magnésium

 

  • Masser la vôute plantaire avec de l'huile de ricin et de l'huile de coco chauffées au bain Marie, couvrir de chaussettes chaudes et aller se coucher avec.
  • Eviter les analgésiques type aspirine, car ils risquent d'augmenter les fréquences et l'intensité des crises

  • Si la douleur persiste le lendemain, boire du thé tuocha (ou thé puer) peut avoir des effets miraculeux. Ce thé permet d'éliminer les toxines et est bénéfique pour le système digestif. Un cataplasme de pomme de terre crue / d'argile peut également être très efficace...Une cure de *bromélaïne, molécule tirée de l'ananas qui a des vertus detoxifiantes, peut s'avérer également très utile. 

          Cliquer ici pour commander de la bromélaïne

La respiration et la température maintenue au niveau de la nuque sont des facteurs clefs pour atténuer les auras et la douleur. Essayer de vider ses pensées, se mettre en état de méditation va être d'une aide considérable pour calmer la crise. En effet, la migraine apparaît dans une période d'agitation mentale, où la volonté de tout contrôler a fait disjoncter vos neurones; il convient donc de les apaiser en envoyant à votre cerveau des messages permettant le lâcher prise.

 

 

Comment prévenir les migraines ?

 

  • Une bonne hygiène de vie, faire des exercices de respiration régulièrement, savoir se changer les idées au bon moment, avoir une activité physique régulière, avoir des outils pour gérer son stress au quotidien.

  • Eviter les contraceptifs, et sachez, pour les personnes ayant des problèmes de thyroïde, que le traitement hormonal substitutif (THS) peut aggraver les migraines.

  • Eviter de façon général les médicaments, aliments ou huiles essentielles "hormone like". (Marjolaine, persil, laitages, soja, etc ...)
  • Détoxifier l'organisme et nettoyer son foie régulièrement, car les migraines apparaissent souvent dans une période où le foie fonctionne mal et où l'organisme est encrassé. Il est donc essentiel de faire des cures de tisane de romarin, ou encore d'ampoules d'artichaud, de radis noir, d'huile essentielle de pamplemousse, de thé puer (ou thé tuocha), de chloréla, de lapacho, cure de *bromélaïne pour détoxifier l'organisme, etc..

 

Cliquer ici pour commander de la bromélaïne bio

  • Manger moins de cacao, car le cacao a tendance à encrasser le foie. Arrêtez le sucre et les plats préparés. Evitez les conserves. Limitez le gluten. Ne mangez que quand vous avez faim. Faites un jeûne ou un semi jeûne si vous sentez que cela peut vous faire du bien.
  • La teinture mère de betonica officinalis
  • La teinture mère de polygonum aviculare
  • Cure de soufre organique de plusieurs mois

  • Cure de vitamine B2 , ou riboflavine
  • Des cures régulières de threonate de magnésium, de zinc, vitamine B2, B12, B6,, coenzyme Q10, vitamine D, vitamine K, et d'acide folique.

 

en savoir plus : http://www.lanutritherapie.fr/article/migraines-comment-chapper-ces-orages-c-r-braux

 https://french.mercola.com/sites/articles/archive/2018/05/24/declencheurs-migraine-traitements.aspx?utm_source=facebook.com&utm_medium=referral&utm_content=facebookmercolafr_ranart&utm_campaign=7062018_declencheurs-migraine-traitements

  • Le millepertuis : a une action puissante contre les migraines. Veillez cependant à éviter des interactions avec certains médicaments chimiques ou naturels (gingko biloba, gaba, pillule, etc...). Consultez la notice avant emploi. Respectez la dose indiquée. Plante qui commence à faire effet générlement au bout de 10 - 15 jours de traitement.

 

En savoir plus : http://millepertuis.eu/

 

  • La pétasite( à utiliser avec précaution car des études sont en cours pour connaître mieux d'éventuels effets nocifs pour le foie)

En savoir plushttps://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/migraine-et-maux-de-tete/8-traitements-naturels-de-la-migraine-et-des-maux-de-tete

https://www.altheaprovence.com/blog/migraines-solutions-naturelles/

  • Vérifier que l'on n'aie pas de probème de vue (myopie, astygmatie, etc...); si c'est la cas les migraines sont peut-être encouragées par la fatigue visuelle, il est temps de porter des lunettes!

  • Faire des exercices pour les yeux régulièrement, penser à regarder au loin régulièrement, car le fait d'avoir le nez sur l'ordinateur ou un livre pendant trop longtemps fatigue les yeux. N'oubliez pas non plus les lunettes de soleil en cas de besoin car la lumière attise les migraines.

  • Une cure de grande camomille (Tanacetum parthenium) / partenelle en capsules.

  • Cures d'oligo éléments : manganèse, lithium (en dose homéopatique), magnésium, cobalt; beaucoup de ces oligo éléments sont contenus dans le lapacho. Il contient également de la silice, qui aide à éliminer les toxines de l'organisme. Faire un cure de magnésium marin peut être aussi très bénéfique. L'eau de mer du laboratoire Quinton est d'une très grande qualité et contient des oligo-éléments très assimilables.

  • Cures de vitamine E

  • Détendre ses cervicales à l'aide d'exercices à faire soi-même, ou, si besoin, à l'aide d'un ostéopathe.

  • L'agripaume en teinture mère ou en infusion (à éviter en cas de traitement anticoagulant, de règles abondantes, déconseillée pour les femmes enceintes)

    http://www.complements-alimentaires.co/agripaume/

  • Gelée royale en cure

  • Homéopathie : L72 Lehning, en cas d'angoisses dues à une dystonie neuro-végétative

    En savoir plus : http://www.reponsesbio.com/2014/10/26/nervosite-anxiete-insomnie-peut-etre-une-dystonie-neuro-vegetative/

  • Voire article sur les crises d'angoisses, qui explique comment agir sur un terrain anxieux, qui est généralement le lot des personnes sujettes aux migraines.

  • Des enzimes fermentés pour rétablir le terrain :https://www.alternativesante.fr/enzymes/regulat-des-enzymes-fermentees-en-cascade-pour-retablir-votre-terrain

 

  • Cure de plantes adaptogène type rhodiorola, ashwaganda, etc...

 

  • Cure de gingko biloba qui améliore l'activité vasodilatatrice des vaisseaux concernés par la migraine

 

 

  • Tenir un journal pour connaître les causes de nos migraines 

En savoir plus : https://www.altheaprovence.com/blog/migraines-solutions-naturelles/

 

Aliments à éviter

Certains aliments contribuent à provoquer des migraines, aussi mieux vaut-il les éviter dans les périodes où elles ont tendance à revenir.

Ces aliments sont principalement :

 

  • Les agrumes

  • Le chocolat

  • l'alcool, mais encore plus les alcools contenant des sulfites (vin blanc etc..)

  • Tous les aliments contenant des sulfites (abricots secs non bio, etc...)

  • Les dérivés nitrés (bacon, salami)

  • Certains additifs alimentaires (glutamate monosodique, colorants chimiques, conservateurs, etc...) : Eviter les plats préparés et les conserves de façon générale.

  • Les glaces

  • Les tomates, ou le concentré de tomates, les champignons

  • Les aliments riches en tyramine (hareng, vin rouge, bananes, vinaigre, bière, fromages vieillis, etc...)

  • Aliments riches en gluten (à base de blé principalement)

  • Manger trop gras, manger trop, trop peu, ou de façon irrégulière

  • Si vous repérez un aliment que vous consommez avant une migraine, essayer de l'éliminer pour voir si vous faites une réaction à cet aliment.

  • Les laitages, car ils contiennent des hormones, ainsi que des substances allergènes provoquant des inflammations, au niveau des sinus notamment, qui peuvent créer un terrain favorable aux migraines.



Exercices à faire en prévention

  • Etirements doux de la nuque

  • Exercices de respiration

  • Exercices pour les yeux

  • Exercices de yoga

 

 

Autres conseils

 

  • Essayer la réflexologie, le shiatsu, l'osthéopathie ... 

  • Vérifier l'équilibre de ses lignes myofasciales

En savoir plus : http://www.osteopathierommelaere.be/fr/main-menu/therapies/Myofasciale

 

Etat d'esprit, émotions associées

Il est possible d'éliminer le mal de tête ou la migraine en changeant vos émotions, bien que cela représente un travail sur soi qui peut être long.

Faire une introspection pour remonter à l’origine émotionnelle de votre mal de tête peut être très utile : le désir, voire l’obsession de tout contrôler, que j’y arrive ou non, engendre des troubles au niveau de ma tête.

Le mal de tête peut aussi être provoqué par la négation de mes émotions (et de mes pensées) que je juge déplacées ou tout au moins non conformes à mes valeurs.

La migraine va souvent apparaître après une contrariété, ou suite à des angoisses (des frustrations) face à des situations que je n’arrive plus à gérer.

Pour m’en sortir, j’ai besoin d’apprendre à être plus souple, plus compréhensif, envers moi-même et envers les autres. J’ai besoin de prendre du recul pour y voir plus clair, et de regarder la réalité en face.



Points de méridiens

 

 

 

 

 

 

Foie 3

 

Où se trouve t-il?
Sur le dessus du pied, dans la vallée entre le premier et le deuxième orteil.

 

À quoi ça sert?
A soulager les maux de tête, les vertiges, la fatigue, les nausées, l’irritabilité et la frustration.

 

 

 

 

Gros intestin 4

 

Où se trouvez t-il?
Sur le point de la bande entre l’index et le pouce le plus élevé (dans le métacarpien).

 

À quoi ça sert?
A soulager divers types de douleurs, les céphalées frontales et la constipation.

 

 

Péricarde 6

 

 

Vésicule biliaire 21

 

Où se trouve t-il?
Dans la partie supérieure de l’épaule, à 3 ou 5 cm de la partie inférieure du col.

 

À quoi ça sert?
Idéal pour les maux de tête, ainsi que le soulagement de la douleur du cou, de l’épaule et de la tension de la mâchoire.

 

 

 

 

Vésicule biliaire 20

 

Où se trouve t-il?
En dessous de la base du crâne (occiput), dans le creux entre les deux grands muscles du cou.

 

À quoi ça sert?
A soulager les maux de tête, les migraines, l’insomnie, la raideur de la nuque, les douleurs au cou et la fatigue oculaire.

 

 

Vessie 2

 

Où se trouvent ces points d’acupression?
De chaque côté de l’endroit où le pont du nez rencontre la crête des sourcils.

 

À quoi ça sert?
A soulager les maux de tête, les yeux rouges et douloureux, la vision brumeuse, la douleur des sinus, et la congestion de la tête.

 

 

Taiyang

 

Où se trouve t-il?
Au niveau des tempes.

 

À quoi ça sert?
Idéal pour les maux de tête, il est aussi un point calmant.

 

Conseil utile : Quand vous appuyez sur ces points d’acupression, appuyez fermement et maintenez chaque point pendant plusieurs minutes. De plus, une pression soutenue aura un effet plus apaisant, tandis que plus courte (4-5 secondes) l’effet sera plus stimulant.

 

 

Massage du ventre 

Les migraines sont souvent d'origine digestive.

Faire des ronds dans le sens des aiguilles d'une montre

Apuuyer fermement assez longtemps sur les 2 points autour du nombril

Massage de la tête

Le point au sommet du crâne, puis tout le crâne où se trouvent de nombreux points du méridien vésicule biliaire.

Respiration ample

Il faut réoxygéner vos cellules et vous détendre

Tester des séances de do-in et de relaxation sur ma chaîne youtube : cliquer ici

Séances personnalisées à distance sur demande