Comment résoudre les problèmes de sommeil ?

 

Les problèmes liés au sommeil peuvent être dus à des causes diverses, physiques, émotionnelles, ponctuelles ou habituelles. Il convient d'aborder la question sous plusieurs points de vue : habitudes alimentaires, traitements naturels, habitudes au moment du couché, consommation d'excitants, activité physique, surmenage intellectuel ou sentiment d'inquiétude excessif. 

Si vos symptômes sont persistants et gênent votre fonctionnement habituel, il convient de consulter un médecin, vérifier que vous ne souffrez pas de problèmes de santé associés à d'autres symptômes (problèmes de thyroïde, dépression, etc...), ou consulter un spécialiste du sommeil, qui pourra définir vos besoins en fonction de votre problème particulier. Sachez qu'il existe à Paris l'institut du sommeil, qui propose des consultations totalement remboursées par la sécurité sociale. Il proposent un questionnaire, une batterie de tests si nécessaire, et également des séances de sophrologie.

 

Conseils généraux :

- Activité calme au moment du couché

- Ambiance propice au calme avant d'aller se coucher : lumière faible, musique calme, diffusion d'huiles essentielles reposantes (lavande, mandarine, petit grain bigarade, etc...

- Eviter les écrans dans le lit, installer un logiciel sur son ordinateur et son téléphone qui permet d'atténuer la luminosité, même durant la journée (exemple : "Flux" pour l'ordinateur, "Twilight" pour le téléphone).

- Associer le lit au sommeil, et non à des activités diverses

- Méditer ou faire du yoga avant d'aller se coucher

- Ecrire chaque soir ses préoccupations, afin d'éviter de les ruminer avant de s'endormir.

- Avoir une activité physique régulière, si possible en plein air, afin d'éliminer l'énergie que vous avez en trop, ou l'énergie perturbée par le stress. L'activité physique a également pour effet de favoriser la production d'hormones de croissance produites durant le sommeil. Elle permet de compenser, dans une certaine mesure, le manque de sommeil. De plus, l'activité physique en plein air a pour effet de recharger nos batteries en ions négatifs, qui ont pour effet de dynamiser et apaiser à la fois.  L'idéal est de courir une heure une à deux fois par semaine. Alors à vos baskets ! Allez-y progressivement, en gardant en tête votre objectif : se faire du bien. Les bienfaits que vous ressentirez iront bien au-delà de votre sommeil ! 

 - Faire des séances de sophrologie (travail sur la respiration, les visualisations, etc...), de shiatsu, du yoga, du Taï-chi, ou autres techniques qui agissent sur le niveau de stress à long terme, à travers la respiration, la circulation énergétique, l'état d'esprit.

 

 

Alimentation

 

A éviter :

  • les excitants après 15h

  • trop d'épices forts le soir

  • les plats riches en lipides et en protéines le soir

  • les fruits trop acides

  • L'alcool, qui perturbe la production d'hormones du sommeil
  • Les repas copieux : préférer manger plus souvent, mais en plus petite quantité.

 

Privilégier le soir :

- les légumes crus (pour leur disponibilité en vitamines, oligo-éléments, minéraux qui améliorent votre résistance au stress ; par contre, si vous souffrez d'acidité gastrique, préférez alors les légumes cuits le soir)

- les céréales, riches en vitamines B et en sucres lents.

 

Médicaments naturels

 Pour un traitement efficace, il convient d'associer un produit à effet immédiat, et un autre qui aie un effet sur le long terme. Il est également essentiel d'agir sur votre stress de la journée pour améliorer votre sommeil. Par exemple, essayez Les gélules d'aubépine le matin et le midi pour apaiser vos journées. Prenez deux gouttes d'huile essentielle de camomille noble dans du miel le soir, au moment du coucher pour vous aider à vous endormir. Pour renforcer votre résistance au stress sur le long terme, associez à ces deux plantes une cure de Seranae, qui contient du rhodiola, des oligo-éléments, des vitamines B, et du tryptophan. Il est également possible d'opter pour un traitement homéopathique ou pour la gemnothérapie, qui font un vrai travail de fond sur le long terme. 

Endormissement :

- Camomille romaine en huile essentielle ou en gélules, ashwaganda ou eschocholtzia (pavot de Californie) en teinture mère pour l'endormissement.

En savoir plus sur l'eschocholtzia : http://www.phyto2000.org/eschscholtzia.html

- Le lithium est un oligo-élément qui, en dose homéopathique à prendre le soir (ampoules du laboratoire Boiron) aide à l'endormissement.

- Huile essentielle en application sur les poignets et sur le plexus solaire, mélangées à une huile végétale (d'amande douce, de jojoba, etc...) : lavande, petit grain bigarade, coriandre, mandarine, citrus aurantium, lemon grassneroli, etc...

- L'eau de mélisse 

En savoir plus : https://www.mon-herboristerie.com/blog/eau-de-melisse-400-ans-de-bienfaits/

Décoction de bananes (faire bouillir une banane avec sa peau pendant 10 mn avec de la cannelle. Boire le jus qui est très riche en potassiumet magnésium)

- Un coton imbibé d'huile de ricin chauffée au bain Marie glissé dans l'oreille

- Masser la vôute plantaire avec de l'huile de ricin et de l'huile de coco chauffées au bain Marie, couvrir de chaussettes chaudes et aller se coucher avec.

- Mélange d'huiles essentielles : 5 ml d'huile essentielle de marjolaine à coquille - 5 ml d'huile essentielle d'orange - 5 ml d'huile essentielle de mélisse - 5 ml d'huile essentielle de verveine - 5 ml d'huileessentielle de camomille noble ou commune 

Prendre une goutte mélangée à du miel le soir à 18h, et une goutte à 21h, penadnt une semaine

Apaisement en journée : 

- Marjolaine en huile essentielle ou en gélules, ou l'aubépine en gélules pour l'apaisement général.

 

- Le rhodiola a un profond pouvoir apaisant instantané. Sur le long terme, il améliore l'adaptabilité de votre organisme au stress

- Le coquelicot (papaver rhoeas) en teinture mère (attention aux carences en fer sur le long terme : compléter avec teinture mère d'alfalfa en parallèle pour compenser - respecter les doses prescrites - respecter la durée du traitement - vigilance pariculière pour les personnes ayant tendance à manquer de fer)

- Saule blanc en gélules ou infusion pour paiser le stress tout au long de la journée.

- Le gomphrena et le warana : améliorent le sommeil et luttent contre la fatigue. Des ampoules existent de ce mélange très efficace.

En savoir plus : http://www.biocenter.fr/detente-sommeil-bio/290-complexe-guayazen-detente-sommeil-guayapi.html

 - Teinture mère ou gélules de avena sativa : améliore la résistance au stress

- Tisanes de plantes agissant en synergie, à acheter dans une bonne herboristerie. Exemple de mélange de plantes : mélisse, aubépine, coquelicot, lotier, oranger, passiflore, saule, valériane, laitue véreuse. Très efficace si les plantes sont de bonne qualité.

Améliorer sa résistance au stress sur le long terme :

- Les oligo éléments et minéraux tels que zinc, magnésium, manganèse, le bêta-carotène, le calcium et le chrome, vont aider à modifier le terrain (ou cure de lapacho, en décoction ou en gélule), ainsi que les vitamines B, E , sélénium et anti-oxydants (ou une cure de germe de riz). Le complexe Seranae du Laboratoire effinov couvre une grande partie de ces nutriments, associés au rhodiola et au tryptophan.

 

- Le Magnésium marin, ou chlorure de magnésium agit puissamment sur le système nerveux.

 

- Le gingko biloba, la léthicine de soja, l'eleuthérocoque, le houblon, l'avena sativa, le malate ou bisglycinate de magnésium, la vitamine D3, et les omega 3 permettent de réduire l'anxiété

- La bétacine qui soutient la production de Same

- Le laboratoire NHCO propose une gamme de mélanges d'acides aminés et de vitamines qui permettent de réduite l'anxiété. En effet, les problèmes de sommeil peuvent auss être entretenus par des carences.

 

- Cure de pollen de châtaigne frais (disponible au rayon surgelé des biocoop) ou de gelée royale. Ces aliments vivants ont des qualités irremplaçables qui agissent sur l'ensemble du terrain permettant aux insomnies de s'installer.

- Le rhodiola a un profond pouvoir apaisant instantané. Sur le long terme, il améliore l'adaptabilité de votre organisme au stress

 

- Homéopathie : L72 Lehning : 25 à 50 gouttes une fois par jour

- La gemnothérapie : ficus carica bourgeon 1D, 75 gouttes le matin, et tilia tomentosa, 1D : 75 gouttes le soir

- Cure de mélatonine (si possible naturelle) en cas de problème de production de cette hormone indispensable au sommeil. Une cure de tryptophan, acide aminé qui intervient dans la production de la mélatonine, peut être également très efficace également.

- Une cure de Sérénae, qui contient du tryptophan, des vitamines B, du rhodiola et des oligo-éléments peut être une solution plus globale.

http://www.effinov-nutrition.fr/equilibre-nerveux/61-equilibre-nerveux-serenae.html

- Agripaume, en teinture mère ou infusions pour les insomnies dues à de l'anxiété voir à un moral fragile. (Ne pas associer à un traitement anti-coagulant)

 - Pratiquer l'auto-hypnose, ou écouter un enregistrement d'hypnose pour le sommeil.

 En savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=0uMM5mjcp1I

Il ne faut biensûr pas prendre tous ces traitements en même temps. Ayez en tête que certaines plantes, ou certains complexes, contiennent plusieurs oligo-éléments et vitamines associées (lapacho, Seranae, germe de riz, pollen de châtaigne, la gelée royale, ect..), ce qui permet d'agir en synergie. Un traitement homéopathique ou gemnothérapie peut venir apaiser la personne à long terme, tout au long de la journée, ce qui prépare à l'endormissement du soir également, puisque notre état de veille est directement lié à la qualité de notre sommeil. Enfin, une huile essentielle en application locale (sur les poignets, le plexus solaire et la voûte plantaire) est très utile et efficace puisque le produit pénètre la peau et agit très rapidement. Testez ce qui fait le plus effet sur vous, et évitez de prendre la même plante trop longtemps, car au bout d'un moment, notre organisme s'habitue. Ce qui n'est pas le cas des oligo-éléments, vitamines, acides aminés, traitements homéopathique et la gemnothérapie, qui, au contraire, fonctionne si on les prend sur le long terme. Leur effet est par contre beaucoup plus profond et durable. Si vos problèmes de sommeil sont chroniques, pensez à faire des cures régulières, en respectant le nombre de jours maximums, au-delà duquel toutes les plantes peuve,nt avoir des effets secondaires.

 

 La magnétothérapie

 Utiliser 2 magnets, que face Nord contre la poitrine 30 minutes le soir dans le lit

pour favoriser le sommeil.

 

Précautions :  Ne Pas Mettre la face Sud du côté gauche car risque de tachycardie,mettre le Nord! 

Les porteurs de "stents" ne doivent pas mettre d'aimants sur la poitrine, mais à plus de 20 cm de distance.

Source : http://magneto-acupressure.monsite-orange.fr/

 

Les émotions liées à l'insomnie

 

Le sommeil implique la capacité à lâcher prise. Une personne qui a des difficultés pour s'endormir peut ressentir une profonde frayeur à s'abandonner et à se laisser aller, de l'insécurité, la volonté d'avoir le contrôle sur sa vie, de l'angoisse, de la culpabilité.

Questions à se poser :

Est-ce que je m'empèche d'extérioriser des choses qui empèchent l'arrêt de mon dialogue intérieur? Est-ce que je nie mes besoins intérieurs?

Est-ce que je suis dans un questionnement permanent qui révèle la non confiance en moi et aux autres ?

Est-ce que j'ai l'impression que je ne mérite pas de me reposer (culpabilité) ?

 

Est-ce que je me sens coupable ce ne pas réussir ce que je veux ?

Est-ce que je me suis programmé en me disant que dormir est une perte de temps ?

 

D'un point de vue énergétique et symbolique, le sommeil est lié à la glande du thymus et à l'énergie du coeur, qui sont liés à mon aptitude à m'aimer moi-même, à faire confiance à l'amour, et à la vie.

L'insomnie peut aussi correspondre au sentiment de menace envers ma survivance et mon ego (correspond souvent à un traumatisme vécu entre 3 et 5 ans).

 

Dialogue intérieur : Ma voie intérieure sait ce qui est bon pour moi. Quand je vais me coucher, il n'y a plus que moi avec moi-même. Je lâche prise et je me fais confiance. J'accepte de me relâcher, de mieux respirer, de relâcher le contrôle en trouvant la paix de l'esprit.

 

 

Ce texte est tiré du livre de Jacques Martel : Le grand ditionnaire des malaises et des maladies




Points de méridiens pour le sommeil

 

 Il est possible, si vous le souhaitez, de vous procurer un stylo d'acupuncture ou une pierre pointue afin de stimuler certains points de méridiens plus facilement.

 

Vaisseau gouverneur 24 = 3e oeil

 

 

Péricarde 6 = la porte intérieure

 

Coeur 7 = la porte de l'esprit

Emplacement : Il se situe dans l’intérieur du pli du poignet, dans la ligne du petit doigt.
Avantage : Il lutte contre le manque de sommeil dû à la surexcitation, en soulageant l’anxiété et les sueurs froides.

 

Vésicule biliaire 10 = le pilier céleste

Emplacement : Il se trouve un demi-pouce au-dessous de la base du crâne et à un demi-pouce de l’extérieur de la colonne vertébrale.
Avantage : Il vous aide à dormir en diminuant le stress, l’épuisement général et l’épuisement mental.

 

 

Vésicule biliaire 16 = le chateau vert

calme l'esprit

 

 

rein 6 = sommeil plein de joie

 

 

 

 

Vessie 62

 

 

VC 17 = mer de tranquilité

 

 

VB 20 = la porte de la conscience

 

 

 

Poumon 7 : règle les problèmes venant d'un vide du yin du rein ou de la chaleur vide du coeur

 

Testez des exercices de respiration et séances de yoga sur ma chaîne youtube : cliquer ici

(Séances personnalisées à distance sur demande)

 

Valeurs éthiques et déontologie des professions liées au bien-être

Les conseils en phytothérapie, ni les soins de shiatsu et le yoga ne se substituent aux traitements médicaux. 

Il est essentiel d'avoir l'avis d'un médecin lorsque l'état de santé de la personne le nécessite.