Comment faire face aux crises d'angoisse ?

 

Les crises d'angoisses sont d'abord une accumulation d'émotions négatives que l'on n'a pas su évacuer en temps voulu. Une fois encrées en nous, elles deviennent une façon de réagir à certaines situations de la vie. Il devient à la longue difficile de défaire ce tissus fait de peurs associées à des situations dont nous ne sommes le plus souvent même plus conscients. Nous devenons hyper sensibles et même un détail insignifiant peut remettre en route la machine de nos émotions négatives et génératrices d'angoisses.



Il existe différentes approches pour enrayer ce processus, qui sont, de mon point de vue, complémentaires.

1/ Notre dialogue intérieur

Tout d'abord, il convient de prêter attention à notre dialogue intérieur. En effet, à chaque instant, nous émettons des pensées qui influencent notre état d'esprit et notre façon d'aborder la vie, les évènements, nos interactions avec les autres. Prendre conscience des pensées que nous fabriquons et les remplacer progressivement par des pensées positives a une action directe sur nos émotions, nos humeurs, et y compris sur nos peurs injustifiées. En effet, si nous avons peur sans qu'une situation présente ne révèle un réel danger, c'est que notre cerveau arrive à nous convaincre qu'il en est autrement. D'un point de vue physiologique, il s'agit des glandes surrénales qui déclenchent un pic d'adrénaline. Or, il existe de nombreuses techniques à travailler afin de détisser ces processus qui nous amènent à ressentir des dangers là où il n'y en a pas. Il suffit de savoir parler le langage de notre inconscient !

Par exemple : l'identification des pensées négatives, remplacées par la répétition de pensées positives. Afin de trouver les pensées positives qui vous conviennent le mieux, demandez-vous : "quels sont mes besoins les plus profonds pour me sentir en paix?"; si votre besoin le plus important est un besoin de sécurité, répétez-vous mentalement : "Je suis en sécurité", jusqu'à ressentir en vous les émotions liées à la sécurité. Cette technique toute simple agit un peu comme si ces quelques mots émettaient des ondes positives auxquelles votre inconscient est très sensible.

En effet, votre inconscient est très réceptif à ce genre d'exercice; vous lui envoyez des signaux réconfortants répondant à un de vos besoins les plus profonds; il sera alors en mesure de créer chez vous les émotions liées à ce besoin afin de calmer vos angoisses les plus profondes. Votre besoin pourrait être également le besoin d'amour, le besoin de joie, etc...

Cet exercice vous apprend à identifier vos besoins, et peut-être à créer les conditions de leur assouvissement à travers des activités, des façons d'aborder les situations, etc.. A vous de partir à la recherche de vos propres besoins; soyez honnêtes avec vous-mêmes : un besoin reconnu est un besoin à demi assouvi, puisqu'une fois votre conscience posée sur ce besoin, votre obsession de le combler peut très bien finir par changer votre vie ;)

Je tiens à préciser malgrè tout qu'il est important à certains moments, lorsque l'on ressent que cela est nécessaire, d'exprimer et d'évacuer les émotions négatives. La pensée positive ne doit pas être un masque, mais une série de mots rassurants ayant une action positives sur notre état émotionnel lorsqu'on en a besoin.



2/ Débloquer les canaux d'énergie bloqués provoquant ces sensations d'angoisse

A force d'éprouver ces processus qui créent l'angoisse,

notre corps christallise des blocages énergétiques contre lesquels il peut devenir difficile de lutter sans outils adéquats. Pour ce faire, il existe de nombreuses techniques : de la consultation avec un praticien en bioénegie, aux exercices de yoga, qi cong, taï qi, en passant par les actions sur les méridiens (shiatsu, accupuncture etc..), c'est à vous de trouver ce qui fonctionne le mieux sur vous.

Afin de comprendre le rôle de la circulation des énergies dans notre corps, il faut d'abord comprendre le lien entre le physique, le mental, les émotions, et nos attitudes face à la vie. En effet, faites l'expérience de modifier votre posture une journée entière : votre état d'esprit en sera modifié! Si je passe une journée recroquevillée, cela va influencer mon dialogue intérieur, mes émotions, ma lecture des évènements de la journée, et donc ma façon d'être toute entière!

C'est ainsi que des disciplines comme le yoga, le qi cong, le taïchi etc.. nous amènent à rééquilibrer notre posture et donc à rééquilibrer notre mental.

En effet, il existe une corrélation entre corps, émotions, respiration, et mental. De cette façon, lorsque vous agissez sur l'un, vous agissez sur l'autre!

Par exemple, les yogis estiment que les postures qui ouvrent physiquement la poitrine (comme le poisson), ont pour action de libérer les émotions. Il existe aussi des postures de yoga qui permettent d'étirer certains méridiens, ce qui amène à débloquer progressivement des tensions diverses, et à agir de ce fait sur votre mental.

Les méridiens sont liés à différentes parties du corps, mais également à des désordres émotionnels. Par exemple, si un praticien de shiatsu travaille votre méridien intestin grêle, cela va vous aider à évacuer les déchets de votre corps au sens physique du terme, mais aussi au sens subjectif : cela peut vouloir dire évacuer des pensées parasites, des émotions du passé qui n'ont plus leur place dans votre vie actuelle, voir des objets dont vous n'avez plus besoin aujourd'hui. Ainsi, un travail sur votre corps va entraîner des changements sur vos émotions, mais aussi sur votre comportement.

Bien évidemment, ce travail peut être progressif comme il peut être extrêmement rapide, cela dépend de votre réceptivité, mais aussi de la conscience que l'on met dans chacunes de nos démarches ayant un rapport avec ce projet qui consiste à aller mieux! La pratique régulière de ce type de méthodes va permettre un travail en profondeur, et peut aussi devenir un style de vie! En effet, la meilleure solution face à nos problèmes de santé n'est-elle pas d'agir en prévention, sur le long terme?

 Pour en savoir plushttp://yogaetmeridiens.simplesite.com

La respiration

 

Notre respiration a un impact direct sur nos émotions. Il convient de prendre l'habitude de vider l'air de ses poumons entièrement et très lentement afin de veiller à la profondeur de notre respiration. Une respiration en superficie laisse beaucoup plus facilement s'inviter la crise d'angoisse et les pensées angoissantes.

 

Il existe des exercices de respiration très simples qui peuvent vous aider à stabiliser votre respiration de sorte qu'elle soit plus profonde plus souvent, et que vous soyez en mesure d'agir sur elle en situation de crise. Au fur et à mesure, ces réflexes vont s'encrer en vous. 

3/ L'alimentation

Manger sainement de la nourriture vivante qui présente un taux de vibration élevée influence notre bien être général. L'assimilation correcte d'oligo-éléments, vitamines, minéraux, acides aminés etc... permet à l'organisme de créer un terrain propice à la sérénité. 

Eviter les sucre raffiné, la caféine, et l'alcool, qui diminue le taux d'hormones "calmantes" de l'organisme. Eviter les additifs alimentaires, tels que le glutamate monosodique, qui peuvent créer de l'agitation, de l'hyper-activité, et d'autres troubles divers.

4/ Les médicaments naturels

Il est essentiel de chosir un traitement à effet immédiat en cas de crise, à un traitement qui améliore et fortifie l'organisme sur le long terme afin d'éviter les récidives. Ainsi, le pollen, la gelée royale ou un complexe d'oligo-éléments, minéraux et vitamines est nécessaire en traitement de fond. Il convient d'y associer une plante ou un traitement à effet immédiat (rhodiorola, huiles essentielles, etc...) 

  • Le rhodiorola en gélules

  • La bétacine, qui soutient la production de Same
  • L'agripaume en teinture mère ou en infusion (à éviter en cas de traitement anticoagulant, de règles abondantes, déconseillée pour les femmes enceintes)

    http://www.complements-alimentaires.co/agripaume/

  • Gélules de curcuma
  • L-Théanine 150 MG (Solgar) : reconnue pour calmer très rapidement.
  • Gaba (Acide gamma-aminobutyrique) 500 MG (Solgar) : calme et améliore le moral.
  • Le gingko biloba, la léthicine de soja, l'eleuthérocoque, le houblon, le malate de magnésium et les omega 3 permettent de réduire l'anxiété
  • Le laboratoire NHCO propose une gamme de mélanges d'acides aminé et de vitamines qui permettent de réduite l'anxiété
  • Gelée royale ou pollen de châtaigne en cure pour renforcer l'organisme sur le long terme

  • L'eau de mélisse, mélange de plantes et d'épices macérés aux multiples vertus.
  • Cure de sélénium et de tryptophan pour modifier le terrain sur le long terme  (Le complexe "vectiseryl" en contient)
  • Homéopathie : L72 Lehning, en cas d'angoisses dues à une dystonie neuro-végétative

    En savoir plus : http://www.reponsesbio.com/2014/10/26/nervosite-anxiete-insomnie-peut-etre-une-dystonie-neuro-vegetative/

- Les huiles essentielles par voie orale (deux gouttes sur un sucre ou un comprimé neutre) : marjolaine, basilique tropical, camomille noble, neroli (ces deux dernières sont chères pour une toute petite quantité, mais très efficaces).

- Les huiles essentielles en massage sur le plexus solaire, les poignets et la voûte plantaire : 2 gouttes d'HE de lavande, de petit grain bigarade ou mandarine, cajeput, ou pruche, mélangées à de l'huile végétale

- Masser l'abdomen avec de l'huile de ricin et de l'huile de coco chauffées au bain Marie, couvrir d'un linge chaud et aller se coucher avec.

- Prendre un bain avec du bicarbonate de soude, ou du sel d'hymalaya, ou d'huiles essentielles apaisantes telles que l'ylang ylang ...

- Faire une cure de magnésium marin, ou de chlorure de magnésium.

- A savoir qu'un micro-nutritioniste peut analyser précisément les carences de votre organismes, et demander à votre médecin de définir votre niveau de lactate. Le taux de lactate dans le sang, qui détermine le niveau d'acidification du corps, permet de mesurer votre angoisse. 

5/ Les soins qui aident à retrouver et entretenir le calme et le bien être

Massages, hammam, bains, bain de soleil, ballade au calme dans la nature, etc...



6/ Adopter une philosophie de vie

Il me semble essentiel de prendre conscience de l'impermanence des choses, puisqu'en effet, rien ne dure dans ce monde! Nous devons accepter cette loi universelle afin de trouver la paix intérieure. La philosophie du yoga aide énormément pour cela ! Le chemin de l'acceptation, même s'il peut être long, est toujours le plus bénéfique à tous niveaux.

Il faut également reprendre confiance en la vie et considérer que la vie nous amène ce dont on a besoin au moment où on est prêt à le recevoir. Pour cela, il est nécessaire de prendre conscience que l'univers ne peut répondre à un besoin que si on est parvenu à le formuler. Soyons clairs avec nos besoins, avec nos questionnements, apprenons à savoir ce qu'on veut, et l'univers nous apportera des réponses, des pistes. Nous avons un pouvoir bien plus grand sur nos vies qu'on le pense. Arriver à guider notre inconscient est possible. La physique quantique nous le confirme. Faisons confiance en la vie! Lâchons prise sur nos peurs, elle nous empèchent de vivre pleinement chaque instant comme un miracle.

Ce sur quoi on fixe notre attention finit par devenir le centre de nos vies!

Et si la solution c'était de reprendre confiance en la vie?

7/ Agir en pleine conscience

Une autre chose qui peut changer la vie, c'est le fait d'agir en pleine conscience. Cela peut s'apprendre dans le cadre de séances de méditation, mais également dans chaque activité de notre quotidien. Il suffit d'accorder toute notre attention à chaque action que l'on fait, considérer chaque mission de la journée comme quelquechose d'important, qu'il faut faire avec amour, en se respectant soi-même. C'est-à-dire que je m'accorde des poses, je respecte mon corps lorsque je sens une sensation désagréable, je prends la peine de demander de l'aide lorsque je pense que j'en ai besoin, je m'organise afin de ne pas me sentir débordé. Une meilleure gestion de nos activités quotidiennes peut aider considérablement à enrayer les crises d'angoisses!





- Se faire aider

Il est important de ne pas affronter ces problèmes seul, surtout lorsque les crises sont récurrentes. Il est nécessaire de se faire aider, et donc de choisir la métode qui nous convient le mieux : thérapie, yoga, accupuncture, shiatsu, qi cong, taï qi, etc...

Il est nécessaire de mettre en place des rendez-vous réguliers afin d'enrayer la peur de la crise qui s'ajoute à l'angoisse de la crise elle-même!



- En prévention

Il faut faire des piqûres de rappel quotidiens !

Votre respiration, votre corps, vos émotions, vos énergies, votre inconscient finissent par imprimer de nouvelles façons de fonctionner : à vous de reprendre le contrôle !

A ne pas négliger :

Par ailleurs, il convient de vérifier que votre état anxiaux ne provient pas d'une maladie type problème de thyroïde, dystonie neuro-végétative, maladie de Lyme. Ces trois maladies sont très peu connues, voire peu reconnues par la médecine allopathique, il convient donc de s'orienter vers un naturopathe, ou un endocrinologue pour la thyroïde. Les syndrômes sont parfois très atypiques et ne permettent pas toujours de détecter ces maladies. C'est pourquoi il peut être très utile de consulter un spécialite ou un naturopathe.



En savoir plus :

http://www.reponsesbio.com/2014/10/26/nervosite-anxiete-insomnie-peut-etre-une-dystonie-neuro-vegetative/

http://www.lyme-sante-verite.fr/#Les_symptomes.C

http://www.plantes-et-sante.fr/soignez/les-troubles-de-la-glande-thyroide


- Points de méridien contre l'angoisse :


Péricarde 6 et 8



 Vaisseau constructeur 22

Gros intestin 4

 

Poumon 2

 

 

 

Poumon 7 : règle les problèmes venant d'un vide du yin du rein ou de la chaleur vide du coeur

 

 

Foie 3

Vésicule bibilaire 21 : permet de faire circuler l'énergie dans tous les méridiens


Vésicule biliaire 20 : permet de calmer le stress lié à la peau

 

Testez des exercices de respiration et séances de yoga sur ma chaîne youtube : cliquer ici

(Séances personnalisées à distance sur demande)