Gérer son poids sereinement

D'où viennent les problèmes liés au poids et comment y remédier?

 

L'insatisfaction de tout un chacun vis-à-vis de son physique est révélatrice de problématiques plus profondes, d'habitudes alimentaires pas toujours judicieuses, et dans certains cas d'un manque d'activité physique. 

Quelles sont les approches énergétiques et émotionnelles liées aux problèmes de poids ? Qu'est-ce qui, dans notre alimentation actuelle, nous amène à bloquer les fonctions éliminatrices naturelles de notre organisme, sans forcément manger de grandes quantités ?

Voici quelques éléments de réponse.

 

Agir sur les blocages émotionnels et énergétiques


Les aspects mentaux et énergétiques de votre évolution sont décisifs dans le processus de perte de poids. Afin que votre corps et que votre esprit aillent dans la même direction, il est important d'agir autant sur le mental que sur le corps.

Certaines techniques ont une action sur les blocages émotionnels. Afin de bien comprendre en quoi ces techniques sont importantes, il convient de saisir le lien entre les émotions, les pensées, les actions, et la circulation des énergies en nous. En effet, il existe des canaux d'énergie dans votre corps qui correspondent à différents processus à la fois physiques et émotionnels. Par exemple, en médecine chinoise, le méridien gros intestinc correspond à la fonction d'élimination de votre corps et de votre esprit. Le méridien du foie correspond à la gestion de colères passées qui peuvent être encrée en vous, ainsi que la gestion actuelle de cette même émotion. Il convient donc, lorsque nous décidons de pratiquer ce type de techniques, d'être plus attentifs à nos réactions, à nos ressentis, aux éventuelles émotions qui peuvent remonter à un moment donné avant d'être évacuées. Cette attention particulière va vous permettre de faire un travail en profondeur afin de dissoudre progressivement les noeuds qui vous dérangent actuellement.

Parmis ces techniques, vous pouvez essayer celles qui vous inspirent le plus, et en tester d'autres si vous ne voyez pas d'amélioration : ayez la conviction qu'il y en a une à laquelle vous serez receptif ! En effet, les pratiques agissant sur les méridiens telles que le shiatsu, l'acupuncture, peuvent s'avérer très utiles dans ce processus. Les pratiques que vous pouvez pratiquer seul telles que le yoga ou la digitopuncture peuvent également être très bénéfiques. Afin de démanteler les réflexes mentaux qui vous poussent à garder en vous les émotions et les kilos, vous pouvez aussi essayer des techniques telles que "access consciousness", ou une thérapie énergétique telle que la biodynamie. N'oubliez pas de vous diriger vers ces nouveautés avec un esprit positif afin d'être pleinement réceptif à leurs bienfaits.

Le fait de conscientiser le bien que l'on se fait permet de l'amplifier.

 

 

 

L'alimentation

Voici quelques informations à prendre en compte afin d'agir sur votre corps par ce que vous mangez et buvez chaque jour. Si je devais résumer ce qui suit, je dirai : respectez votre corps, nourrissez-le sainement, et prenez plaisir en vous faisant du bien. Respirez, lisez ceci, et laissez votre intuition faire le reste.

Les faux discours sur les calories

Tout d'abord, je vous suggère fortement d'oublier les discours sur les calories dont on nous abreuve quotidiennement. En effet, un aliment plus calorique qu'un autre ne va pas forcément vous faire plus grossir, s'il s'agit de calories tirées d'aliments sains, végétaux, naturels, frais, sans additifs, ni sucre raffiné, ni trop de sel . Le fait de fixer son attention sur le nombre de calories nous empèche de simplement nous mettre à l'écoute de notre corps.

 

Il y a une part d'intuition et de goûts dans nos choix alimentaires, qu'il ne faut pas négliger.

Nous ne pouvons pas prétendre à l'existence d'un régime bon pour tous. Le nombre de calories ne suffit absolument pas à déterminer vos besoin, la façon dont vous les brûlez, ni à décrire la qualité et les vertus d'un aliment.

 

La médecine chinoise et la tradition indienne établissent des profils d'individus qui auraient plus besoin de goût sucré, ou salé, qui seraient plus ou moins enclins à jeûner, plus ou moins sensibles au froid, etc... Nous sommes tous différents, il est nécessaire d'apprendre en premier lieu à satisfaire nos besoins particuliers. Les seules règles qui vallent pour tous, consistent à manger sainement, ne pas fuir devant les bonnes graisses, puisqu'elles sont nécessaires à votre organisme, pour alimenter votre cerveau, et sont bénéfiques pour votre régime tant que vous en consommez la quantité utile.

Par ailleurs, on a toujours envie d'aller vers l'aliment interdit. Or, la fixation sur la concentration des calories ou la phobie de la matière grasse crée un climat d'interdit propice à l'excès. Par contre, si vous vous autorisez un chocolat noir de qualité au lieu de vous frustrer avec un yaourt au fruit lorsque vous n'en avez pas envie, votre besoin de saveur forte ne sera pas assouvie et elle risque de hanter vos pensées indéfiniment... Alors apprenez à vous créer des envies qui sont bonnes pour vous, en tant que saveur, en tant que nourriture adaptée aux besoins de votre corps! Apprenez à ne pas manger systématiquement un yaourt aux fruits lorsque vous avez plutôt envie d'un bout de chocolat; ainsi vous prendrez plaisir au yaourt lorsque vous le choisirez. Apprenez à apprécier un repas uniquement composé de légumes lorsque vous sentez que votre corps en a plus besoin, vous apprécierez réellement les aliments plus forts que vous savourerez lorsque votre corps vous les réclamera.

 

La symbolique de notre nourriture

 

Il est tellement courant aujourd'hui d'entendre parler les gens de leurs "problèmes de poids" qu'on en vient souvent à penser que c'est normal que le corps aie plutôt tendance à fabriquer du gras que d'en perdre. Or, en dehors de notre système de consommation, cette réalité n'est pas tout à fait vraie!

Alors à qui la faute?

Tout d'abord, les messages implicites qui nous invitent à associer le manque affectif à une compensation alimentaire. Ce sont des messages que l'on inculque aux enfants dès leur plus jeune âge. Or, la nourriture dont nous avons besoin pour être bien est une nourriture de plaisir et de qualité, mais pas d'excès et de produits malsains. Enfin, nos besoins en nourriture affective ne doivent pas être négligés. Si une partie de nous se vit comme étant dans le désamour, elle nous fera souffrir jusqu'à ce que nous la nourrissions avec la nourriture qui lui convient. Or, cette nourriture n'est pas forcément d'ordre alimentaire!

Les ingrédients cachés

Enfin, nous vivons dans l'ère de la consommation où tout est fait pour désirer plus, et ne jamais être satisfait, puisque cela sert les intérêts de l'industrie alimentaire. Et, même si certains sont plus ou moins sensibles à telle ou telle mollécule, il faut avoir conscience de tous les ingrédients cachés qui nous empoisonnent le corps et l'esprit.

J'ai nommé :

- Le sel retient l'eau, donne envie de boire, et de manger plus, et il y en a absolument dans tous les produis préparés

- Les additifs alimentaires sont souvent des produits chimiques avec de nombreux effets secondaires, déguisés par des appellations du genre "E 100 qqch etc...", pour mieux vous faire avaler la pilule! Prenons l'exemple du glutamate monosodique (E621), cet exhausteur de goût présent par exemple dans les chips saveur bacon sans bacon : cette molécule a pour effet de vous donner envie de manger, encore et encore. Elle a aussi pour effet d'augmenter les risques d'hyper activité et de cancer. Imaginez les conséquences que cela a sur la santé des enfants qui prennent l'habitude de s'enfiler le paquet de chips goût bacon pour le goûté! Et pourtant, cet ingrédient est légal! Faites attention aussi aux bouillons cube ou aux fonds de sauce Maggi ou autres marques : les exhausteurs de goût, le sel et les graisses hydrogénées sont des ennemis du bien être!

Pour en savoir plus :

http://www.consoglobe.com/les-dangers-du-glutamate-cg

- Les aliments allégés sont bourrés d'additifs mauvais pour la santé, qui vont déranger votre système digestif, votre capacité à savoir à quel moment vous avez faim et à quel moment vous ressentez de la satiété.

 

- Les produits laitiers, avec en tête,les yaourts allégés, avec ou sans faux sucre, ne sont pas bon pour qui souhaite rester mince. En effet, le lait contient des hormones injectées à la vache de façon à ce que celle-ci produise plus. Ces hormones, nous les consommons lorsque nous buvons du lait, surtout le lait non bio. De toute façon, le lait contient les hormones que la vache doit transmettre à son veau pour sa croissance, ce qui peut contribuer à nous faire grossir si on en consomme régulièrement!

- Le sucre fait grossir et est addictif. Il est caché partout même là où on ne l'attend pas : le pain, certains mélanges d'épices etc..

- Quant aux succédanés de sucre, il sont à eviter également, puisque l'asparthame, accélère le ryhtme cardiaque, peut provoquer chez certaines personnes des convulsions, des céphalées, et est considéré aux Etats Unis comme cancérigène.Tous les dérivés des polyol, ne sont pas mieux.

- Les toxines sont présentes dans les pesticides, la viande, les conservateurs, la pollution, etc... Elles engorgent le corps et empèchent son système d'élimination naturel de fonctionner normalement. Il convient d'en consommer un minimum, et d'aider son corps à les éliminer avec des cures de chlorella, de thé puer, de jus de citron, de jus d'artichaud ou de radis noir, etc...

- Les graisses animales sont à limiter un maximum, et les graisses végétales hydrogénées sont à bannir, ainsi que tous les produits contenant de l'huile de palme, graisse saturée par excellente, ayant de surcroit un impact très négatif sur l'environnement et les populations qui cultivent cette plante. Elles encrassent l'organisme, peuvent provoquer des problèmes de peau, voire des céphallées. Sinon, la consommation de graisses végétales non hydrogénée est très conseillée, même dans le cadre d'un régime. Il ne s'agit pas d'en abuser, mais sachez que les idées reçues sur les graisses sont nombreuses : ajouter un avocat ou des graines de courge à votre salade du soir ou quelques amandes dans votre yaourt au soja est très bon pour votre santé et votre ligne!



Ce qui va aider notre organisme à éliminer correctement

- Les boissons ou plantes sous forme de gélule : On peut se faire plaisir avec des parfums sains, tels que les thés et tisanes, que l'on choisira de consommer à des horaires adéquats en fonction de la sensibilité de notre sommeil. Certain(es) d'entre eux aident l'organisme à activer ses fonctions éliminatrices : par exemple, le thé vert, le thé puer ou thé Tuo cha, les infusions de gingembre, eau chaude citronnée, eau chaude nature, infusion au piment, vinaigre de cidre, orthosiphon, piloselle, fucus, hibiscus, la cannelle, etc...

Pensez aussi aux eaux aromatisées faites vous-mêmes peut aider votre organisme dans ce sens. (tremper des fruits, menthe, etc pendant une nuit dans de l'eau : votre eau aromatisée pleine de bienfaits est prête !). les eaux aromatisées sont parfumées, rafraîchissantes et agréables à incorporer dans nos habitudes quotidiennes.

Certaines boissons prises le matin à jeun au moins 10 minutes avant de manger quoi que ce soit, sont très efficaces pour aider votre foie à se nettoyer et activer le métabolisme d'élimination des graisses et des toxines.

Exemple : l'eau chaude citronnée, ou l'eau chaude nature.

Astuce : Ajoutez une cuillère à café de poudre d'ortie dans votre salade ou votre soupe, à consommer en début de repas. Cela va reminéralmiser votre organisme, et aider vos reins à faire leur travail d'élimination !

- Faire une cure de bromélaïne afin d'aider l'organisme à éliminer l'eau et les graisses. La bromélaïne est une molécule extraite de l'ananas, et possède des vertus amaigrissantes.

 

- Faire des cures de feuilles de papayer

 

- Faire une cure de capsaïne, extraite du piment (à éviter si vous souffrez d'acidité gastrique), qui a des vertus coupe-faim et amaigrissantes.

 

Faites vos mélanges, choisissez ce qui vous convient!

Conscientisez bien la valeur de ce que vous vous offrez lorsque vous apportez à votre corps toutes ces saveurs saines disponibles dans la nature pour vous aider à mieux fonctionner!

Veillez également à ce que ces cures n'en arrivent pas à l'écoeurement;

- Le semi jeûne est très bénéfique pour nettoyer l'organisme. Il est possible par exemple de jeûner entre 20 h et 12h , ce qui fait 14 heures de jeûne. Ce mini jeûne permet aux fonctions digestives du corps de se reposer, et à votre corps de rééquilibrer ses fonction métabolliques permettant de brûler les graisses et d'assimiler les sucres de façon adaptée. Le semi jeûne pratiqué pendant quelques semaines continue à avoir un effet bénéfique sur le fonctionnement de votre organisme à long terme.

- Faire couler de l'eau froide sur vos jambes jusqu'aux hanches chaque matin aide la circulation du sang et contribue à raffermir les cuisses. Cela peut ne durer que 15 secondes sur chaque jambe, ce sera déjà très bénéfique!

 

- Faire un nettoyage de l'intestinc une à 4 fois par an. Cela nécessite d'être entouré, et consiste à jeûner un soir après 19h, et de boire, entre 8h et 13h environs le lendemain, de l'eau chaude salée (le rapport entre la quantité de sel et d'eau est assez précis, évitez de le faire seul si vous ne connaissez pas cette méthode). Entre chaque tasse (16 à 24 en tout), des exercices spécifiques de yoga vous aideront à vider eficacement vos intestinc. Après une heure de repos, vous pourrez ensuite manger un plat à base de lentilles et riz sans sel, par exemple. Cette méthode permet de nettoyer des impuretés présentes dans vos intestinc depuis plusieurs années. Vous retrouverez après cette expérience un sens du goût aiguisé, et une capacité à apprécier des saveurs plus naturelles, et une faculté d'amaigrissement supérieure, ainsi qu'une meilleure forme physique et mentale.

- Faire une cure de probiotiques pour améliorer le fonctionnement de vos intestincs et l'équilibre de votre microbiote. On sait aujourd'hui que de nombreux ingrédients de l'alimentation actuelle nuit grandement à cet équilibre (additifs alimentaires, excès de laitages, gluten, etc...). Cette piste n'est absolument pas à négliger.

 

Désacidifier votre organisme avec une nourriture alcaline

L'acidification de l'organisme est propice à la survenue de maladies, de mal être, et de prise de poids. Le fait de manger frais, sain et naturel fait de votre alimentation une source d'aliments alcalins. Le fait d'alcaliniser votre organisme va contribuer à le nettoyer . Vous pouvez trouver facilement des liste des aliments les plus alcalins sur internet. Faire des cures de jus de citron permet d'accentuer l'équilibrage du PH de votre organisme.

Pour ce qui est des aliments au goût sucré, il est préférable de privilégier le sucre de canne complet, les aliments sucrés naturels (sirop d'agarve, miel, sucre de boulot, ou xylitol etc...), et surtout les fruits, frais ou secs, qui présentent déjà une gamme de choix assez important. Il est intéressant de se poser la question de l'indice glycémique du produit sucré, car un indice glycémique élevé va provoquer des pics de sucre élevés dans le sang, très utiles lorsque vous vous adonnez à une activité physique, mais beaucoup moins lorsque ça n'est pas le cas. Par exemple, l'indice glycémique de l'abricot sec est plus faible que celui de la datte, etc ... De façon générale, le sucre qui est bon pour la santé est le sucre naturel des fruits.

 

Privilégier les graisses de type oméga 3 car elles sont bénéfiques à tous niveaux : elles font baisser les risques de maladies cardio-vasculaires, améliorent votre concentration, ont un effet anti-dépresseur, etc... Elles sont facilement rediffusées dans la circulation sanguine pour être utilisées, et donc, brûlées. Par ailleurs, elles prennent la place des autres graisses de moins bonne qualité et sont donc bénéfiques pour la perte de poids. Elles sont présentes dans les noix, les graines de lin, les avocats, l'huile d'olive, le cacao, etc..

 



L'activité physique et le yoga

L'activité physique doit être également l'occasion d'une connection avec votre corps : le fait de sentir votre corps, de reprendre contact avec vous-mêmes doit être source de bien être, et non de torture.

Par ailleurs, certains enchaînements ciblant les parties les plus charnues de votre corps peuvent être très efficaces en très peu de temps. En effet, 15 minutes chaque jour suffiront à ce que vous sentiez votre corps se raffermir en très peu de temps. Cependant, ne faites pas de ces 15 mn un moment désagréable ! Dites-vous que vous vous faites du bien, prenez le temps, et respirez ! 

Je ne peux que vous conseiller quelques postures de yoga propices à l'élimination telles que les postures de torsion, le paon, le cobra, etc... Enfin, vous pouvez utiliser les postures debout telles que le triangle et le guerrier pour raffermir les cuisses, la planche et le pont pour les abdos. Si des problèmes de sommeil et de stress vous empèchent de maigrir, n'hésitez pas à intensifier votre pratique de yoga, taï chi ou autre, vous faire masser ou aller au hammam plus souvent ! Tout est lié, et lorsqu'on libère la tête, on libère aussi le corps ! Sachez que simplement prendre l'air du dehors est également plein de bénéfices à tous les niveaux, ne vous en privez pas! Les choses simples sont souvent les plue efficaces, nous les avons simplement désapprises.

 

Les habitudes à éviter

- Ceux qui vous disent que mâcher des chewing gums sans sucre va aider votre régime ont donc tout faux. Mâcher des chewing gum est d'ailleurs très mauvais pour votre système digestif qui ne vous permet plus à la longue de reconnaître votre sentiment de satiété. Par ailleurs, le fait d'activer la mâchoire constamment sur stimule le cerveau et peut créer de l'hyperexcitabilité et des insomnies. Or, il est plus conseillé d'entretenir sa sérénité si l'on a envie de stabiliser son poids.



 

 

Apprendre à évacuer nos émotions négatives

Le corps physique et le corps émotionnel sont le miroir l'un de l'autre. Ainsi, si vous ressentez votre corps comme étant "encombré", dites-vous que ce point de vue que vous adoptez à propos de votre corps révèle un aspect de vos souffrances mentales et émotionnelles récurrentes. De cette façon, si vous prenez conscience de ce qui peut être encombré dans votre esprit, et que vous arrivez à mettre en place un processus d'évacuation de tout ce qui est en trop plein dans votre vie, vous serez sur la voie de l'élimination des lourdeurs de votre corps. Cela peut prendre des années avant que les habitudes encrées dans votre esprit et dans votre corps puissent se détisser. Ne perdez pas confiance, votre insatisfaction vis-à-vis de votre corps vous met sur la voie de la libération de vos émotions : et ça, c'est le meilleur cadeau que vous puissiez vous faire.

 

S'accepter tel qu'on est

Il est d'abord important, avant toute chose, de vous accepter tel que vous êtes, physiquement et moralement, ici et maintenant. En effet, ce que vous êtes aujourd'hui est le résultat de vos combats intérieurs étalés sur plusieurs années! Vous devez être fier du chemin parcourru, des mécanismes de défense que vous avez réussi à mettre en place, qui vous ont peut-être sauvé à différentes étapes de votre vie. Le fait de reconnaître ces processus comme des forces et non comme des faiblesses va vous aider à reprendre confiance en votre capacité à agir sur votre corps et votre esprit. Portez sur vous un regard positif va influencer votre inconscient de façon positive. Prenez conscience de votre capacité à surmonter vos difficultés, et à devenir de plus en plus ce que vous souhaitez être. Votre ressenti va toujours renforcer vos pensées et conditionner vos actes quotidiens. Apprenez à en tenir compte! Ceci-dit, ces mécanismes de défense qui vous ont été utiles à un moment donné n'ont peut-être plus lieu d'être aujourd'hui, peut-être même qu'ils vous encombrent...

Conclusion

 

On ne peut pas traiter des problématiques liées au poids sans parler des émotions. Il est donc essentiel d'agir d'abord sur notre état d'esprit, notre rapport à notre corps, notre dialogue intérieur, et sur nos énergies, afin de débloquer les noeuds émotionnels liés au phénomène de rétention. En effet, d'un point de vue symbolique, la prise de poids est liée au fait de garder en soi quelquechose dont on n'a pas besoin. Essayons de comprendre pourquoi nous entretenons ce besoin. Enfin, le monde dans lequel nous évoluons nécessite quelques mises en garde sur les effets de certaines molécules considérées jusqu'alors comme "inoffensives", alors qu'elles contribuent entre autre à nous faire grossir ! De cette façon, à travers ces différentes angles d'attaque, vous agirez de concert sur votre esprit, votre comportement, votre corps physique, et votre corps énergétique.

 

Points de méridiens pour aider à éliminer :

  Il est possible, si vous le souhaitez, de vous procurer un stylo d'acupuncture ou une pierre pointue afin de stimuler certains points de méridiens plus facilement.

 Vaisseau gouverneur 12

Coupe la faim, aide à calmer les émotions liées à la frustration

Foi 3 :

Détoxifie l'orgabisme, aide à gérer les émotions liées à la frustration

Pour en savoir plus : cette vidéo du naturopathe Stéphane Tétart donne des conseils concrets pour "en finir avec les kilos émotionnels" :
https://www.youtube.com/watch?v=2_0p2Zf8ETY

 

 Bon courage!

 

Les effets et les types de détoxication de l'organisme :

dans la rubrique : Détox

 

Tester des séances de yoga thérapie sur ma chaîne youtube : cliquer ici

Séances personnalisées à distance sur demande